Nantes#3

Les Machines de l’ile.
 Nantes Les Machines de l’île.Sabrina Penniello.

Au secours ! Nantes est attaquée par des grosses bestioles. C’est l’invasion! Un éléphant géant qui te postillonne à la figure, des grosses bêtes que tu dois chevaucher au plus profond des abysses….mais quelle horreur ! On est en plein délire « Julesvernissime ».J’aime bien inventer des mots. Ces bestioles font partie du concept « Les machines de l’île » situées sur le site des anciens chantiers navals de Nantes. L’éléphant en question, on a eu l’occasion de faire sa connaissance il y a quelques années quand Ugo et Jules étaient petits. Il nous a emmenés en balade et là encore on dit, merci Tatie.Nantes Les Machines de l'ile (66)Sabrina Penniello.

Un projet artistique et deux messieurs à l’imagination débordante sont à l’origine de ce projet. Il s’agit de  François Delarozière, diplômé de l’école des Beaux-Arts de Marseille, créateur de spectacles vivants, il enseigne au département Scénographie de l’école d’architecture de Nantes. Il donne des conférences à la Sorbonne avec Alexandre Chemetoff ainsi qu’à la Barlett School of London. Travaille avec lui, Pierre Orefice qui est titulaire d’une maîtrise de sciences économiques et ancien élève de Sciences politiques à Paris. Il est directeur artistique de l’association Manaus qui crée et produit des spectacles ou événements en extérieur, dans des espaces urbains. Pour info, Manaus a mis en scène toutes les sorties sur l’espace public de l’équipe de Groland. Pierre Orefice est le directeur des Nefs et le directeur artistique des saisons des Machines : Printemps des Nefs, Été indien aux Nefs, Noël aux Nefs. Les présentations sont faites.

 C’est le choc des Titans réunissant les mondes de Jules Verne et Léonard de Vinci. Un voyage spectaculaire et ludique. La sortie idéale en famille, mais pas que. Même si les enfants sont en admiration, ces machines nous fascinent tous. C’est à dos d’éléphant que l’on part en balade jusqu’au carrousel des mondes marins. Il est conçu de façon à ce que l’on puisse admirer ses engrenages et articulations. Une jolie carcasse 48 tonnes.

Nantes Les machines de l’île.Sabrina Penniello.

Nantes Les Machines de l'ile (60) Sabrina Penniello.Nantes Les Machines de l'ile (61) Sabrina Penniello.Nantes Les Machines de l'ile (57) Sabrina Penniello.Nantes Les Machines de l'ile (75)Sabrina Penniello.

On a de justesse survécu au monstre, qu’il nous faut à présent affronter les abysses. Venez mes petits garçons, on vous jette dans les dents de la mer offre un tour de manège dans la gueule de créatures sans nom.

Nantes les machines de l'ile.Sabrina Penniello.

Nantes Machines de l'ile.Sabrina Penniello.

Le Carrousel des mondes marins. On s’imagine alors la musique de « La Petite Sirène ».

Sous l’océan, sous l’océan,
Doudou c’est bien mieux ,
Tout le monde est heureux, Sous l’océan….

Sauf que là, il faut affronter les profondeurs et chevaucher des monstres pour réussir à en sortir. Conçu sur trois niveaux: La surface de la mer, les fonds marins et les abysses. Ce carrousel est magnifique. Ils représente aussi et surtout les liens qui unissent les Nantais au domaine maritime. Et j’vous l’donne en mille,il est situé en face du musée Jules Verne.

Nantes Les Machines de l'ile.Sabrina Penniello.

Nantes Les Machines de l'ileSabrina Penniello.

Nantes Les Machines de l'ile (41)Sabrina Penniello.Nantes Les Machines de l'ile (39)Sabrina Penniello.Nantes Les Machines de l’île.Sabrina Penniello.Nantes Les Machines de l’île.Sabrina Penniello.
Finalement le plus difficile n’est pas d’affronter ces monstres, ni même de les chevaucher. Non le plus dur est de sortir de la dedans.

Nantes machines de l'ile.Sabrina Penniello.

Nantes machines de l'ile Sabrina Penniello.

L’aventure ne s’arrête pas là. Va falloir grimper aux arbres à présent, ou plutôt grimper à la branche. C’est un projet en cours d’étude qui se nomme « L’arbre aux Hérons ». Cette oeuvre de 35m de hauteur et 50m de diamètre sera la nouvelle attraction des machines de l’île. Elle sera surplombée de deux hérons sous lesquels nous pourrons parcourir à travers ses branches des jardins suspendus. En attendant nous profitons de son prototype qui est déjà impressionnant. Il représente bien plus qu’une « grimpade » il a demandé et demande encore un travail très complexe: système d’arrosage, évolution des matières organiques, création de micro paysages….

Nantes les machines de l'ile Prototype de l'arbre du Héron.Sabrina Penniello.

Le parcours dans le monde des machines n’est toujours pas terminée. Nous attendons maintenant « La Galerie des Machines ».  Au fur et à mesure des créations, les productions quittent les ateliers pour venir s’installer le temps d’une expo dans cette galerie. C’était le cas des bestioles des Mondes Marins qui en s’installant au Carrousel ont laissé la place au monde végétal de l’arbre aux Hérons. Nous n’avons malheureusement pas visité cette galerie. Quand la fatigue, la faim, le froid et l’envie de faire pipi te chatouillent, il faut savoir remettre la visite à un autre jour. ….à suivre donc.

Ces machines de l’île sont terribles. Nous avons adoré. La boutique et le café de la Branche sont très sympas. http://www.lesmachines-nantes.fr/

Publicités

2 commentaires

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s