Notre journée chez Louis.

Les mômes sont habitués à présent, de petits vrais Routards. Sac à dos, casquette ou kway, tickets de métro et hop hop hop, on se donne rendez vous, même endroit même heure ou presque.
On attend les retardataires. (toujours les mêmes)

rdv pour Versailles.
©Sabrina Penniello

Depuis ‘La Boum’, la liste de nos balades en groupe s’est allongée. Il y a eu La Maison de Victor Hugo, La Tour Montparnasse,  Le Musée Edith Piaf, Mickey Land, la Chasse aux œufs, la Villette, le Palais de la découverte…Tout le monde était partant pour rendre visite au plus barré égocentrique des rois, découvrir le plus somptueux des Palais et prendre un cours d’Histoire de France. On profite du trajet dans le RER pour jouer à la psp papoter, se raconter des histoires, se faire des confidences (moi je sais qui est amoureux de qui à l’école nananère !)

Versailles.
©Sabrina Penniello
Versailles.
©Sabrina Penniello

On va surtout tenter d’élucider l’énigme du fantôme de Marie-Antoinette. Les enfants sont intrigués par cette histoire, ils veulent en savoir plus. Ils me demandent de raconter encore et encore l’histoire de ces deux anglaises qui auraient pour la première fois rencontré le fantôme. Mais ils ont graaave les pétoches ! Alors bien sur j’en rajoute une couche.

-Savez vous les enfants que des gens très sérieux, des scientifiques, des professeurs d’université ont affirmé que cette histoire est vraie ! 

Je vois les loustiques un peu pâles.

-Tu crois que nous aussi on va la voir Marie-Antoinette ? » «Son fantôme peut nous attaquer ?

 -Oh que oui ! Peut être pas ici au Château, mais il faut savoir qu’un fantôme peut se rendre partout ! Ne vous fatiguez pas à fermer la porte de votre chambre s’il veut venir, il viendra !!!!!  Antoinette viendra hanter vos nuits.

 Les pétoches je vous dis ! On a eu la paix et le calme au moins cinq minutes. On est tellement bien à papoter que l’on a failli louper l’arrêt «Versailles Château Rive gauche». Et comme d’hab, on descend du RER en trombe, les sacs ouverts, les fils des écouteurs qui traînent…Tout le monde est sur le quai? En route pour le Château, que l’on trouve facilement.

Louis en personne nous accueille à l’entrée de sa petite maison sans prétention.

Versailles.
©Sabrina Penniello

Devinette, où se trouve le numéro 14 ?
On parle de Louis XIV, nous sommes bien d’accord ? Louis QUATORZE ! En observant bien les dates gravées sur la statue et en les additionnant on trouve :
1643. Date à laquelle il monte sur le trône.
1+6+4+3 = 14
1715. Date de sa mort.
1+7+1+5 = 14
Il est le quatorzième Louis.
Et c’est pas fini…
1661. Mort de Mazarin, Louis XIV gouverne personnellement.
1+6+6+1 = 14
Il est mort à 77 ans
7+7=14
Dingue !!!…

 Versailles.
©Sabrina Penniello

Aedan parti en éclaireur pour évaluer la file d’attente. 20km de queue! Au moins!

©Sabrina Penniello
Versailles Juin 2013.
©Sabrina Penniello
Versailles La Chapelle.
©Sabrina Penniello

L’audioguide en poche ou collé à l’oreille la visite peut commencer. Mehdi! Jules! On a dit l’audio guide pas la psp ou le  portable! Bande de sales Geeks !
 Nous sommes au rdc, première merveille, la Chapelle.

Versailles Orgue de la Chapelle. ©Sabrina Penniello.

 Je vois Sanaa et Shueda se diriger vers le point informations un peu en panique, demander à la dame si il y a des fantômes. Avec un petit sourire moqueur cette dernière leur répond :

«Mmm, il y en a certains en effet.» Les pétoches#1.

Versailles Juin 2013.
©Sabrina Penniello

Les enfants sont réceptifs et curieux de découvrir les lieux, les objets, les portraits et bien sur l’Histoire. La salle suivante nous offre une rétrospective de Versailles quand le château n’était encore qu’un « vulgaire » pavillon de chasse. Ecrans et audio guides se complètent. On y voit les transformations architecturales et historiques.( heu…pas sûre de bien m’exprimer là. Tout le monde comprend ?)

Versailles Juin 2013.
©Sabrina Penniello

Je distribue des brochures et les plans du château.( grave erreur, ils ont servi de massue pour se taper dessus) Nous arrivons vite au premier étage, on s’approche à grands pas de la Galerie des Glaces. Mais avant nous avons une vue plus proche de la Chapelle, magnifique! Un stand de souvenir lui fait face et je vois à nouveau Sanaa et Shueda demander cette fois aux vendeuses où se trouve le fantôme de Marie Antoinette. Elles leur répondent qu’en effet les lieux sont peuplés d’Entités. Les pétoches#2. Nous avons Sanaa et son obsession des fantômes, Jules, Mehdi et Fataou qui préparent une baston a coup de brochures que j’ai confisquées.

«Ici c’est Versailles ok ? Ce n’est pas la cour de récré ! »

Nous avons Shueda la reine du shopping. Mais nous avons aussi, Christelle la petite chérie de tous.

Versailles
Maman ! J’dois faire pipi.

Christelle est toujours heureuse d’être parmi les copains de son grand frère qui lui rendent bien. Mais Christelle a un problème, les émotions lui donnent envie de faire pipi. A Disney, on arrive toujours à temps aux toilettes (quoi que). A Versailles c’est une autre paire de manches, ici pas un p’ti coin en vue, rien ! Rien dans le Salon de Mercure, rien dans la Chambre du Roi, rien dans la Chambre de la Reine. L’issue on la connaît, c’est le pipi culotte. Non mais là, elle n’a pas fait semblant la puce. Le pantalon, les chaussures, les chaussettes, les pieds de sa mère. Les membres de la Cour ne se soulageaient t’ils pas justement dans les coins du Château ou derrière les meubles ? Dans les Salons et les Chambres du Roi et de la Reine, il n’y a peut être pas de toilettes pour Christelle mais les meubles et les plafonds sont fabuleux. La foule commence à nous envahir.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Les enfants sont fascinés et toujours très intéressés malgré la fatigue  et la faim. En découvrant  la Chambre de la Reine on peut apercevoir une petite porte sur la gauche. C’est par là que Marie Antoinette s’est échappée à l’arrivée des Révolutionnaires. Au dessus du lit du Roi une représentation de la France qui veille sur lui.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Les enfants sont tous attentifs à ce qui les entourent mais s’il y en a une très studieuse c’est bien Mélanie. Il y a un truc qui ne va pas chez cette petite, elle est trop sage. Trop sage moi j’dis !
Ça y est ! Enfin on y est : La Galerie des Glaces. Entourée par les salons de la Guerre et de la Paix. Galerie majestueuse avec 17 fenêtres faisant face à 17 miroirs, dans un jeu de perspectives qui invitent les jardins  à l’intérieur  du Château. Ces 17 fenêtres/miroirs symbolisent les 17 premières années du règne du Roi Soleil.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Là je remarque que les enfants sont fatigués, ils commencent à faire les andouilles. Ils ont faim, n’écoutent plus, ni l’audioguide, ni les adultes. Euh… sauf Mélanie qui est attentive jusqu’au bout. Décidément trop sage cette enfant.

©Sabrina Penniello

Bordel imminent!

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Que vois je ? Lola et Maya trop sérieuses elles aussi.Versailles Juin 2013.

Le temps de récupérer nos sacs à la consigne, de faire la photo de famille et nous fonçons direction l’air de pique-nique. Aedan n’en peut plus, il a faim, et veut MANGER !

©Sabrina Penniello.

-« Nan !!!! Shueda est entrée dans une boutique ! »
-« Shueda ! On a faim ! »  «On s’en fiche des boutiques ! »

 En guise d’air de pique-nique nous trouvons une grande tente un peu comme dans les fêtes de quartier. C’est pratique lorsqu’il pleut mais pour le coup il fait beau et on n’a pas envie d’être enfermé d’autant que ça pue les pieds dans ce truc. Mais ce n’est finalement pas trop grave, on ouvre les portes, on aère, on s’installe et on prend possession des lieux. Nos mollets ont souffert nous avons tous besoin d’une pause. Encore une fois, on est bien. On partage un bon saucisson au Roquefort. Il nous manque quand même la petite bouteille de vin mais je n’ai pas osé apporter du pinard au château. Cette pause pique-nique est surtout l’occasion pour les enfants de se défouler. Les enfants même très jeunes, ne sont pas hermétiques aux visites des musées, monuments et autres. Avec ou sans copains ils apprécient à leur façon (avec c’est toujours mieux, sans pour autant emmener la classe entière). Leur préparer un peu la visite en avance par une histoire insolite ça aide. Comme je l’ai fait en leur fichant les chocottes avec le fantôme de Marie-Antoinette. J’aurai pu aussi leur parler de toutes les maladies, infections et pustules dont souffrait Louis XIV mais là c’était vomi général dans le RER.

L’entrée au château de Versailles est gratuite pour les moins de 18 ans. Pour s’y rendre ? Les p’tis gars de la RATP nous y emmènent. RER C station Versailles-Château-Rive Gauche. En bus la ligne 171 depuis Pont se Sèvres. Et en voiture prendre l’autoroute A12 (direction Rouen) sortie Versailles-Château.

Aucune excuse pour ne pas y aller parce que j’offre à celui ou celle qui le souhaite 2 billets pour aller visiter cet ancien pavillon de chasse. Et ouais un petit concours. Pour cela laissez un commentaire libre, ce que vous aimez a Versailles ou pas. Et pourquoi pas un petit calcul magique comme avec le nombre 14. Ce concours est valable en France métropolitain et se terminera le vendredi 21 mars à minuit. Un tirage au sort désignera le gagnant. Concours terminé.

©Sabrina Penniello


Visiter Versailles sans voir le domaine de Marie Antoinette ce n’est pas pensable. Direction le Hameau 

Publicités

20 commentaires

  1. COucou,
    et bien j’habite Versailles depuis mai dernier, et je n’ai pas encore eu l’occasion/temps de le visiter ! ALors je tente évidemment 🙂

    Merci beaucoup.

    J'aime

  2. bonjour je souhaite participer a ce concours avec joie!
    wahoo a voir tes photos cela me donne vraiment envie d’aller le visiter
    alors je croise les doigts!
    les photos sont magnifiques alors en vrai ça doit être juste grandiose!
    bonne journée
    mon mail zootie(at)hotmail.fr
    j’espère avoir la chance de mon côté 🙂

    J'aime

    • Merci beaucoup pour ton com. En fait c’est mon appareil qui fait tout le boulot. Mais en effet c’est grandiose. Même les enfants étaient sous le charme. Je t’envoie de la poudre de chance….alors bonne chance à toi.

      J'aime

  3. Bonsoir,

    J’adore l’histoire et son architecture et je dois dire que le Château de Versailles est mon monument historique préféré malgré que je n’y sois pas encore allée.Les photos me font rêver et me prouve à quel point nous avons de la chance d’avoir un tel patrimoine.
    Merci de nous proposer ce concours auquel je tente ma chance avec plaisir.

    Bon weekend.

    J'aime

  4. bonjour et merci pour ce chouette concours je tente volontiers
    j’aimerais bien y amener mes filles qui ne connaissent pas le chateau de versailles
    je trouve qu’il est super joli et interressant!
    bonne journée

    J'aime

  5. Bonsoir,
    Je tente ma chance, je suis allé une seule fois à Versailles, c’était après la tempête de décembre 99…. j’avais été impressionnée par le chateau mais aussi choquée (oui j’avais 12ans à l’époque) par le parc qui parraissait si desert après ce gros coup de vent….
    Merci pour ce concours.
    Bonne soirée et bon week end

    J'aime

  6. J’ai raté le concours mais je suis un peu loin de Versailles là, alors ce n’est pas grave 🙂 Chouette visite, ça ne doit quand même pas être évident de combler tous ces jeunes mousquetaires (je sais c’est plus Louis XIII, mais au fond c’était son pavillon de chasse à lui !). Mais ils ont l’air ravis, bien joué l’histoire du fantôme, bien évidemment, cela ne pouvait qu’être des Britanniques, tous les châteaux de Grande-Bretagne sont hantés, alors il faut bien aller voir ailleurs pour en hanter d’autres ! Et puis avec tous les gardes suisses qui sont tombés en défendant le palais contre la foule lors de la Révolution, il peut y en avoir un paquet des fantômes ! Hallucinant ce truc avec le nombre quatorze !! Comme quoi ça a du bon d’attendre des gens au pied d’une statue équestre !

    J'aime

    • Oh oui comme tu dis, il faut être Britannique pour voir des fantômes partout. Ces vilains petits enfants ont passé une belle journée. Ils aiment découvrir les lieux, les personnages et tout ce qui a fait ou fait l’histoire. Ils en sont vraiment friands. Il faut juste avoir à l’esprit qu’ils ont besoin de moments pour se défouler. Comme tout enfant qui se respecte. Le Hameau était pour ça parfait. Merci Jules pour ton commentaire toujours aussi sympa. A plus.

      J'aime

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s