Musée du Quai Branly Là où dialoguent les cultures.

Un beau projet porté par Jacques Chirac qui souhaitait mettre à l’honneur l’art des civilisations non occidentales, l’art dit ‘premier’  en leur consacrant un musée.

Musée du Quai Branly
©Sabrina Penniello

Dès le début, ce projet plutôt ambitieux se heurte à des oppositions. Il est critiqué entre autre pour  la primauté du choix esthétique au détriment des considérations scientifiques.
Le musée est inauguré le 20 juin 2006 et ouvre au public 3 jours plus tard. A la fois musée, centre d’enseignement et de recherche, il accueille en moyenne 125000 visiteurs par an. Dont beaucoup de petits enfants. Au pieds de la Tour Eiffel, ce musée surplombe un jardin de 18 000 m2 conçu par l’architecte-paysagiste Gilles Clément.
Ce jardin est composé de chemins très agréables, de petites collines, ainsi que des bassins. Cette ambiance qui donne envie de se poser nous conduit en douceur au musée.

Musée du Quai Branly.
©Sabrina Penniello


L’intérieur est un grand domaine non cloisonné où sont exposées les œuvres d’Afrique, d’Océanie, d’Amérique et d’Asie. Une collection riche et variée qui nous a ébloui. Ces œuvres sont fragiles, nous sommes plongés dans la pénombre. parce que la  lumière du soleil même filtrée par les vitres attaque les pigments.

 

Musée du Quai Branly
©Sabrina Penniello

Sont exposées environ 3 500 objets, sélectionnés dans une collection qui en regroupe 300 000.

 

Musée du Quai Branly
©Sabrina Penniello

Mais avant d’arriver jusqu’aux œuvres, il faut franchir la rivière de mots. Au sol, des mots « coulent » comme un petit ruisseau.

 

Musée du Quai Branly.
©Sabrina Penniello

Nous aimons nous promener dans les musées sans but précis, faisant nos propres découvertes un peu au hasard. On s’est un peu perdu au départ, mais tout rentre vite dans l’ordre. En réalité le parcours est très simple puisque non cloisonné. Nous avons même une vue d’ensemble par moment. Ce musée est magnifique. Le sol est parfois irrégulier. Ce n’est pas un défaut de fabrication. Non, non, non, c’est volontaire. Le but étant de donner la sensation de marcher sur un chemin naturel.
Ne l’oublions pas, nous sommes en Nouvelle-Guinée, en Algérie ou au Népal…
Ce musée sait s’adresser aux enfants.
Sont organisés :Des ateliers pour le 3/5 ans, les 6/8 ans et les 9/12 ans, des goûters d’anniversaire, des visites contées en famille, des parcours/expéditions en famille.
Un petit livret-jeu intitulé ‘Mon P’tit guide est distribué gratuitement.
Et là je demande aux parents de sortir parce que je m’adresse aux kids.

Lorsque tu viendras visiter ce musée, il te faudra accomplir une mission d’une extrême importance : Explorer les collections du musée. Ta mission si tu l’acceptes commence en Océanie, aux îles Santa Cruz. Il te faudra trouver une monnaie d’échange parce qu’ici ni les €, ni le £ ne sont valables. Tu partiras en Nouvelle-Zélande peut être pour poursuivre ton périple en pirogue. N’oublie pas l’Asie, un étrange serpent t’attend au Vietnam. Tu feras  un saut en Afrique où tu y découvriras des trésors et bien entendu en  Amérique rendre visite aux Ypiit d’Alaska Attention si tu rencontres un gars avec un joli collier de griffes d’ours autour du cou c’est à coup sur un chef indien donc, respect ok ?

Nous sommes vraiment emportés. A la découverte des cultures traditionnelles et contemporaines de ces contrés lointaines.
Je remarque que les enfants sont réceptifs, ils sont très attirés. Intrigués parfois mais moins que les adultes finalement. Ces œuvres leur parlent. Comme toujours je laisse les miens avancer et faire leurs propres découvertes. C’est souvent eux qui reviennent sur leurs pas pour nous montrer « un truc génial » ou encore  « trop bizarre ». J’ai vu des groupes de petits mômes qui se laissaient conter des histoires. Passionnés les mômes.

Algérie.
©Sabrina Penniello

 

Musée du Quai Branly
©Sabrina Penniello

 

Trône pour la cérémonie dédiée aux rois défunts. Style afro-brésilien.©Sabrina Penniello..

Crane et cheveux humains. Cuir d’antilope et vannerie. Nigéria 19ème siècle.

©Sabrina Penniello.

Des bracelets. Nigéria ( je crois, me souviens plus désolée).Musée du Quai Branly©Sabrina Penniello.

Voici quelques exemples d’activités organisées au musée.

-Les mercredis à 14h30 Atelier anniversaire.
-Les samedis, pour les 3/5 ans visite contée ‘Autour du monde’.
-Les dimanches, à partir de 6 ans atelier ‘Terre en vue’.

Musée du quai Branly 206-218 rue de l’Université- Paris 7ème.
Tarifs. Gratuit pour les moins de 18ans.
9€ expo temporaire. 11€ Billet jumelé (coll+expo temporaire)
Pour s’y rendre, les p’tits gars de la RATP nous y emmènent.

Métro ligne 9 station Alma-Marceau
RER C station Pont de l’Alma.
Bus 42-63-72-80-92

Publicités

2 commentaires

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s