Une journée au moyen âge.

Dimanche les Ptits Parigots ont fait un voyage dans le temps. Direction le Moyen Âge. Nous voilà partis pour visiter la Tour Jean sans Peur. Nous sommes accueillis par les Regrattiers*.

Tour Jean sans peur©Sabrina Penniello.
En plus de l’expo temporaire qui a lieu en ce moment à la Tour nous avons eu la chance d’assister aux exhibitions et représentations des Regrattiers. Et de découvrir un tas de choses passionnantes  sur le Moyen Âge. Tour Jean sans Peur©Sabrina Penniello.
Avant de grimper les marches pour visiter la Tour, il faut descendre. C’est au sous sol que se trouve l’exposition. L’Amour au Moyen Âge.

Prêts pour la visite? Ou prêts à faire les andouilles?Tour Jean sans peur©Sabrina Penniello.

Chez Jean sans peur on est studieux.Tour Jean sans peur©Sabrina Penniello.

 Un programme très intéressant. Mais attention aux plus jeunes ainsi qu’aux aux âmes prudes, chastes et sensibles (enfin à ceux qui nous font un tas de nian-nianseries dès que ça se passe sous la ceinture.) Pour les plus jeunes on évite quand même le sous sol. Allez directement grimper là haut, la Tour est superbe.

En ce qui nous concerne, on peut visiter cette expo. Nos kids ont grandi. Avec les histoires de « zizi truc pépètte » qu’ils se racontent à l’école  ils en connaissent un rayon. (merci Titeuf). D’autant que nous avons vu celle du Palais Royal « Bête de Sexe » où l’on a fait des découvertes hallucinantes et parfois bien drôles concernant la sexualité dans le monde animal, mais toujours dans un contexte sain . On en a parlé dans l’ancien blog.

http://parispourlesenfants.e-monsite.com/blog/bete-de-sexe.html

Aujourd’hui place à la dragouille chez les hommes.Comment conclure au Moyen Âge. Une Dame reçoit en petite tenue, robe fendue et cuisse légère, un courrier très attendu.Tour Jean sans peur.©Sabrina Penniello.

Comment courtiser la pucelle du Moyen Âge ?  C’est simple, les p’tits gars partaient en guerre, oui en guerre. On parle de service d’amour comme on parle de tournoi ou de service militaire. L’art de pécho les meufs. Romantique non ? Pour séduire la jolie fleur chacun rivalise d’éloges et de cadeaux.
Attention, pour une jeune fille, avoir trop flirté pendant sa jeunesse est un handicap majeur pour ensuite se fiancer. Pour les mecs tout baigne. Ça ne leur pose aucun problème.Tour Jean sans peur.©Sabrina Penniello.
Critères de beauté et âge idéal pour une damoiselle.
15 ans c’est parfait. Si elle a la peau blanche comme un lys, la jeune fille à toutes ses chances. Si en plus elle est blonde à forte poitrine avec des cheveux longs et fins, a des lèvres rouges comme les roses de Damas, et des seins comme des petites pommes elle est parfaite. Ce n’est pas tout, il y a les fesses. Oui les fesses doivent être blanches et grosses. Ces fesses que l’on n’hésite pas à comparer aux postérieurs des juments.
Voilà la Lolita de l’époque. Un teint pâle, mince avec un gros cul. Ça casse un peu le charme on est bien d’accord, mais que ne l’oublions pas, nous sommes au Moyen Âge. Il faut remettre les choses dans leur contexte. La comparaison avec le postérieur de jument n’est pas seulement lié au critère de séduction, il représente aussi une promesse de puissance de travail.

Et pour les mecs quels dont les critères au Moyen Âge ? Et bien on en parle pas ou si peu. Pourquoi ? Certainement par crainte de l’homosexualité. Ce qui est grave, est que ces idées, ces pensées homophobes perdurent encore de nos jours….fin de parenthèse.

Love drinkTour Jean sans peur.©Sabrina Penniello.

Après un tour d’horizon des différentes pratiques amoureuses ou comment on « s’épousaillait » au Moyen Âge, on retrouve les Regrattiers qui nous racontent des histoires très intéressantes sur l’hygiène, les jeux et les danses de cette époque. Contrairement aux idées reçues, les gens qui vivaient au Moyen Âge étaient soucieux de leur bien être et de leur hygiène. Il faut être propre et sentir bon de la tête aux pieds. On se préoccupe de chasser les parasites pour cela on s’épile avec une préparation à base de chaux.
Aie aie !!! (Agnes Sorel n’a certainement pas été assassinée mais se serait empoisonnée avec ses cosmétiques). Une croyance disait que si un homme a des relations avec une femme aux pieds sales, si de cette relation né un garçon,le nouveau né aura mauvaise haleine et si c’est une fille, elle pue du cul….
Peut être propres les gars mais pas très malins. Le soucis de la propreté concerne aussi les dents, les cheveux, les oreilles, les ongles. Pour tout ça on utilise des produits et des objets dont certains sont encore utilisés aujourd’hui. La réglisse et l’os de sèche pour des dents blanches. La Pierre d’Alun comme déodorant ou cicatrisant.
Un furgeoir à deux embouts un pour curer les ongles et l’autre pour les oreilles. On se peigne entre époux avec un peigne à poux.  C’est un moment particulier, un acte d’amour. D’ailleurs on s’offre même le peigne à poux  comme un véritable cadeau. Les gens sentent bon et pour cela ils parfument leur bain, avec des essences des fleurs. Avec de la fleur d’oranger, de la cardamome.

Sentez les enfants comme ça fleur bon.Tour Jean sans peur©Sabrina Penniello.

Tour Jean sans Peur.©Sabrina Penniello.
Mais alors pourquoi nous dit on qu’au Moyen Âge les gens étaient sales ?
Les gens de la haute possédaient leurs propres sanitaires et avaient les moyens de se procurer ustensiles, savons etc..Les gueux, eux se rendaient aux bains publiques qui étaient mixtes.
Lors de la peste, le clergé a fait fermer ces bains. A la Renaissance on a tout simplement coupé l’eau, pensant que cette maladie s’y propageait..
Vivre sans eau….euh…non on ne peut pas, du moins on ne pas rester propre longtemps.

Coin pour la toilette.Tour Jean sans peur.©Sabrina Penniello.

Comme les kids ont été attentifs et studieux, on leur a permis de jouer et de manipuler les jeux de société que l’on utilisait au Moyen Âge. Au début un peu timides Jules et Mehdi et ensuite bien à l’aise avec les règles du jeu de la toupie. Trop facile: On mise des pions, on choisit ensuite une couleur blanc ou noir, on lance la ou les toupies. Le but du jeu est que les toupies s’arrêtent sur la couleur choisie.

A quoi on joue ?Tour Jean sans peur.©Sabrina Penniello.

Il faut savoir qu’au Moyen Âge les gens n’étaient pas uniquement voués au labeur et aux corvées. Ils s’amusaient, ils dansaient. Nous avons appris les pas du Branle double. Une danse qui consiste à former une ronde.
Et 2 grands pas à gauche, 2 petits pas à droite, 2 grands pas à gauche, 2 petits à droite…. Merci les Regrattiers de nous avoir fait festoyer dans la joie et la bonne humeur. C’était bien sympa.

*Les Regrattiers étaient des personnes qui récupéraient les restes des repas gargantuesques des seigneurs pour les revendre à des prix accessibles aux plus pauvres. C’est aussi une association qui se définit de la façon suivante:

« Nous, Regrattiers, servons l’héritage de la période charnière qu’était le XVème siècle au public des fêtes médiévales. Cuisine, hygiène, enluminure, buée (lavage des vêtements),calligraphie, jeux, armes, milice,…Un plongeon vers une société dont la mémoire a été malmenée notamment par de nombreux films hollywoodiens… »

Voici leur blog : http://regrattiersdhistoire.skyrock.com/

 » Non nova sed nove! »  (Rien de nouveau, mais de façon nouvelle)

La Tour Jean sans Peur se trouve dans le 2ème arrondissement de Paris.

20 rue Etienne Marcel.
Métro ligne 4 station Etienne Marcel.
Bus ligne 29 Turbigo/Etienne Marcel.
Bus ligne 29, arrêt Turbigo / Étienne Marcel
RER lignes A, B,D station les Halles.

http://www.youtube.com/watch?v=5W9Pnkke4U0

Publicités

Un commentaire

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s