Qui a eu mal au cul cul cette année ?

Cette année Julo a abandonné l’escrime pour pratiquer un autre sport. L’équitation.Centre équestre.©Sabrina Penniello.
Cette année équestre se termine et on peut dire qu’il a bien eu raison le Julo. Même s’il a passé de bons moments en salle d’armes il ne s’y sentait plus à sa place, il en avait un peu marre. Comme tous les enfants, Jules adore les animaux, il rêve d’avoir un chien, ça c’est « même pas en rêve ». Il adore son chat alors que Diego est le plus cinglé des êtres vivant sur cette terre. A une époque il a fait un élevage de Triops. Les Triops ce sont ces bestioles minuscopiques soit disant préhistoriques que l’on nous vend en kit (pas les bestioles en kit hein les accessoires) dans n’importe quel magasin de jouets  sous forme d’œuf.  Jules était H.E.U.R.E.U.X. quand son premier zoeuf a éclos comme si c’était sa propre portée. Et grosses larmes quand ses petits ont crevé, décédé. C’était tout naturel pour lui ce désire de monter à cheval. (pss psss…petite c’était mon rêve de pratiquer l’équitation mais telle une enfant incomprise, à la place j’avais …un chien.)

Il y a sa sœur Julie qui est une grande cavalière. J’ai toujours aimé la voir  monter à cheval. J’aimais moins quand elle se prenait des gadins. Je me souviens d’un jour où elle s’est mangé le cheval, l’obstacle et la terre à peu près dans cet ordre là. Evidemment on a fini aux urgences, elle dans le SAMU et nous en voiture derrière . Evidemment on y pense un peu pendant les reprises de Jules. En ce qui me concerne je n’y connais rien, forcément on n’a pas voulu m’inscrire quand j’étais petite.(oui je règle mes comptes) Mais cette année à passer chaque samedi au centre équestre voir mon Julo, mon beau cavalier sur sa monture, et voir les autres, les tout petits sur leurs poneys c’était génial. J’ai adoré. Je n’y connais rien mais je raconte quand même. Monter sur un cheval c’est aussi s’occuper de lui, le respecter, le soigner et le dominer. Il va tenter de faire le chef sauf s’il comprend à qui il a affaire. Pour sa première reprise Jules s’est vu attribuée  Jamaïque . Quand il a vu le bestio il s’est dit qu’il n’y arriverait jamais.

Ça un poney ? Non mais c’est même pas un double. C’est un vrai cheval et grand en plus.

Jamaïque est une grosse mémère douce et gentille, un peu endormie même.Jamaïque centre équestre.

Chaque fois c’est un cheval ou un double poney différent qui lui est attribué. Il apprend comme ça à les connaître, à gérer les différents caractères. C’est une expérience riche et enrichissante. Si bien sur on a pas trop les pétoches de se prendre une gamelle, si on est prêt à avoir ‘bobo cul-cul’…

Vous vous réveillez les gars?
Jamaique Centre equestre©Sabrina Penniello.
Deuxième reprise, deuxième cheval et première…chute. Qrocodel est le p’tit con qui a fait tombé mon fils…3fois!

Qurocodel centre équestre.©Sabrina Penniello.

Du coup, à la reprise suivante, gilet de protection et on fixe bien la selle.
centre équestre Sabrina Penniello.

Au fur et à mesure des reprises Jules et les autres cavaliers ont pris de l’assurance. Avant que le cours commence les enfants vont « pointer » et on leur annonce le nom du cheval avec lequel ils vont travailler. C’est drôle de voir leur réaction.

Tu as qui ? Oscar ? Oh tu verras il est trop gentil.  Tu as Sybel ? Ah j’l’adore elle est vraiment douce. Quoi tu as Lisette aïe aïe aïe c’est une peste…..elle mord tout l’monde…

On apprend à les connaitre ces gentils bourricots: Ice Cream, n’aime pas avoir les pieds sales, Lisette nous tourne toujours le dos, Oscar a mal aux oreilles,  Partiel aime mordre les fesses des copains…

Ose encore me ridiculiser et tu vas bouffer du sable!
EquitationSabrina Penniello.

On aime aussi les stages organisés le week-end. On peut y venir avec son père, sa mère, ses frères et ses sœurs oh oh ce sera le bonheur….

Jules s’y est inscrit avec son frère et son copain. Bilan: le frère et le copain éjectés de leur monture, un étrier cassé, et un cheval qui a fini en steakEquitationSabrina Penniello.

Belle complicité.Centre équestreSabrina Penniello.

Le repos des guerriers.
Centre equestre Sabrina Penniello.

Ugo ne sait pas encore ce qui l’attend…
Centre équestreSabrina Penniello.

Mehdi ne sait pas encore qu’il va faire de la voltige.
Centre équestreSabrina Penniello.

Ce fut une belle et intense année. Il y a eu beaucoup d’émotion, de la trouille, des petites larmes, des chutes, des gros câlins avec les chevaux, des crises de rire…alors on remet ça en septembre.

Je participe à l’Instant T de Nikita.

http://nikita-m-hera.over-blog.com/2014/06/instant-t-144.html

Bonnes vacances les dadas profitez bien de la campagne. En attendant de vous retrouver on jette un œil sur les vidéos.

Publicités

2 commentaires

  1. Super contente que tu participes à l’Instant T. ;o) Article très intéressant, qui me rappelle quelques souvenirs. Ma fille à fait de l’équitation durant quelques années … Un bel univers, je confirme. Merci pour ces belles photos. Bises et @ très vite !

    J'aime

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s