L’Obélisque.

Il a beau se cacher derrière les arbres, l’Obélisque n’a plus de secret pour nous.

L'Obélisque de Louxor.
©Sabrina Penniello

Le Musée national de la Marine nous a tout dévoilé lors d’une exposition superbe qui a malheureusement fermé ses portes. Mais rien ne vous empêche (bien au contraire) d’y aller pour y découvrir les maquettes et les peintures des bateaux. De faire connaissance avec le monde marin à travers les siècles et l’histoire. C’est un musée très agréable avec un personnel vraiment sympa. On est fan. Revenons à nos moutons et à notre Obélisque. Ce que l’on a appris sur ce colosse est passionnant. Dire que l’on passe très souvent devant lui sans réaliser ce qu’il représente réellement.Tiens, pourquoi et comment a t’il atterri ici Place de la Concorde? Avant de tout vous raconter, nous allons d’abord faire connaissance avec cette colonne de granit haute de 22 Mètres et lourde de 220 Tonnes.

Obélisque.
©Sabrina Penniello

Direction Louxor où le temple de Thèbes voué au culte d’Amon est érigé. A l’entrée de ce temple se dressent deux Obélisques qui représentent un rayon de soleil figé pour l’éternité. Sa réalisation nous la devons à Amenhotep III. Mais ce qui nous intéresse ce sont les deux obélisques ajoutés par la suite par Ramsès II, le grand Ramsès. Plusieurs siècles plus tard, Champolion en tombe raide dingue  est en admiration. Afin de sceller l’amitié franco/égyptienne, le vice roi d’Egypte Méhémet Ali décide d’offrir à la France et donc à Charles X  un, puis deux Obélisques.  A l’origine, ce sont ceux d’Alexandrie qui étaient désignés. Mais Champolion a l’œil, pas stupide le gars, il a remarqué que ceux de Louxor étaient bien mieux conservés et les réclame pour la France. Le consul anglais ne l’entend pas de cette oreille. Il faut dire que les « aiguilles » de Louxor étaient déjà promises à l’Angleterre. Méhémet Ali a finalement cédé aux Français et en contre partie à promis à l’Angleterre l’Obélisque de Karnak. Un colosse encore plus grand, encore plus lourd. Si lourd que les Anglais après avoir accepté le deal y ont renoncé puisque impossible à transporter. L’envoyé spécial de Charles X s’est même exprimé en ces termes.

« Ça y est. Les obélisques sont à nous. Et ce n’est pas à l’Egypte qu’on les prend mais à l’Angleterre ».

 

Place de la Concorde.
©Sabrina Penniello

Les dessins de son piédestal nous racontent son voyage, et son installation à Paris. Du haut de la grande roue. Pour toucher la pointe, c’est trop fastoche, il suffit de passer le bras.

L'Obélisque;
©Sabrina Penniello
Tuilleries et Champs Elysées (2)
©Sabrina Penniello.
Place de la Concorde.
©Sabrina Penniello

Commence alors une aventure humaine dont beaucoup de gens à l’époque ne croyaient pas. Une odyssée entre deux civilisations, sans machine à moteur, tout à la force des bras, avec beaucoup de cellule grises, de courage, de détermination et certainement un soupçon de folie. L’histoire de son voyage est une aventure humaine, historique, géographique et politique. De Rames II à Jacques Chirac, des rives du Nil à la Seine, du XIIIème siècle av JC à nos jours.

L’Obélisque est tout d’abord extrait du sol puis couché. Un bateau a été spécialement conçu pour le transporter, le Louxor. Ce navire en provenance de Toulon fut coupé pour permettre d’y loger la bête. 120 personnes ont mis la main à la pâte pour réaliser ce défit et vivre cette aventure titanesque qui a duré au total 7 ans. Ces hommes ont bravé toutes les galères (c’est le cas de le dire). Ce n’est pas sans souffrance que cette colonne de granit est arrivée ici à Paris.

Place de la Concorde.
©Sabrina Penniello


 A ajouter à la pression qui pesait sur leurs épaules, il y avait aussi tous ces obstacles à surmonter, comme l’attente des crues du Nil, ou éviter les bancs de sables. Il leur a fallu affronter les tempêtes. Après plusieurs escales notamment à Rhodes, Corfou, Gibraltar…L’Obélisque arrive à Paris le 23 décembre 1833.  Il a fallu attendre 3 ans, le 25 Octobre 1936 pour le voir debout Place de la Concorde.
Petits potins:
-Le piédestal d’origine à été changé. Jugé obscène et afin de ne pas choquer. (Il représente des singes avec des grosses kékettes aux attributs sexuels trop voyants. Mais ce socle est visible au Musée du Louvre.
-C’est encore le Luxor qui est de corvée et part  en Bretagne chercher  des blocs de granite pour le  futur piédestal.
-Remorqué par le Sphinx une corvette  à roues.
Champolion meurt avant de voir l’obélisque dressé Place de la Concorde.
-On peut écrire Louxor, Luxor et même Louqsor
-En échange la France a offert à l’Egypte une Horloge en cuivre qui… n’ a jamais fonctionné. Peut être endommagée par le transport.
-Pourquoi le choix  de la Place de la Concorde ?  Après avoir hésité entre l’esplanade des Invalides, le Panthéon ou la  place Carrée du Louvre, on s’est décidé pour la place de la Concorde. Si ça peut permettre de « laver » le sang versé lors de la révolution et d’oublier un peu la guillotine qui était installée à cet emplacement.
-Le 2ème  Obélisque resté au temple de Louxor  fut officiellement restitué à l’Egypte par François Mitterrand .
-Une pointe toute neuve et toute belle faite de bronze et de feuilles d’or appelée pyramidion est installée le 14 mai sous  Jacques Chirac . (on dit que le pyramidion d’origine a été volé lors des pillages)

Cette colonne millénaire se trouve Place de la Concorde(pour ceux qui n’ont pas suivi).

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Et maintenant, que dites vous d’une visite guidée, une vraie. Pas n’importe la quelle puisque c’est la petite voix de PC/PL qui nous conte le voyage de l’Obélisque. Attention addition avec la petite voix.

http://parciparla.fr/voyage-obelisque-concorde-paris/

Et bien entendu,  je participe à L’INSANT T de NIKITA

http://nikita-m-hera.over-blog.com/2014/07/instant-t-147.html

Publicités

5 commentaires

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s