Voyage dans le temps. Paris en 1900, Paris à la fête foraine.

Baptême de Jules©Sabrina Penniello.
Il est temps que j’en parle hein ? Nous avons célébré le Baptême de Jules il y a maintenant deux ans, mais il a surtout attendu ses 10 ans mon Julo pour enfin célébrer sa fête.  Nous pas être très copains avec Dieu ( sujet qui fâche) c’est donc un Baptême républicain, que nous avons organisé.

Derniers essayages.Baptême de Jules.©Sabrina Penniello.

Finalement se faire baptiser aussi « vieux » ça a ses avantages.
A 10 ans , on choisit ses parrains et marraines.
A 10 ans on invite ses copains d’école.
A 10 ans on a un droit de regard sur le thème choisi.
On est comme ça, il faut toujours un thème à nos fêtes. Jules a donc choisi  mes taties comme marraines et pour parrains nos bons vieux potes François et Michel d’Espagne. En ce qui concerne les thèmes …euh…il y en a deux:

    Paris à la Belle époque et Paris à la fête foraine.

On attend les copains.Baptême de Jules©Sabrina Penniello.

Tout le monde en haut de forme pour faire un voyage à Paname. Un voyage au début du XXème siècle et un retour en enfance. La question était, comment emmener nos invités en 1900 (à plus ou moins 10 ou 20 ans près)
Comment les emmener flâner dans les rues de Paris, faire un tour de manège et manger une barbe à papa ?
Dans un premier temps on impose le dress code. A défaut de la Delorean de Doc, on loue un ancien bus de 1930 le TN4.
On prépare un sac à pique-nique pour chaque invité parce qu’une balade ça creuse. 
On réserve quelques tours de manège au Musée des Arts Forains.

Le soir venu, l’ambiance fête foraine se poursuit avec hot dog, croques monsieur, gaufres, popcorn, barbe à papa, sucettes, bonbons, chocolat…

Le Baptême en images et en explications:

La veille jusqu’à environ 4h du matin (plus exactement le jour même à l’aube) nous avons préparé la salle Cerise qui se trouve rue Montorgueil, la même salle qui nous a accueillis pour la Boum.  et le Tea Time.
Pour un enfant de 10 ans qui emmène ses invités à la fête foraine il fallait des couleurs, des ballons, des jeux.Baptême de Jules.©Sabrina Penniello.
La déco c’est Tatie Véro qui s’y colle. Elle adore s’asphyxier en gonflant des ballons cette Tatie.  Pour le Baptême d’Ugo, c’est elle qui a passé 3h à décortiquer des kilos noix. Je l’ai toujours dit, cette fille est bizarre.
Baptême de Jules.©Sabrina Penniello.

A la fabrication des jeux anciens, on retrouve mon p’ti mari avec Chamboule-tout, bilboquet&co. Je disais donc, c’est  à 4h du matin que l’on va se coucher. Personne n’a sommeil, nous sommes excités et heureux d’être ensemble.
J’ai des bouches à nourrir, des cakes à cuire pour le pique nique, de la pâte à gaufre à préparer…Nous sommes, 14 à dormir à l’appart. On imagine le camping.

Le jour J.
Alors qu’une partie des invités nous attend à la mairie une autre nous rejoint à la maison histoire de faire encore plus de bordel dans l’immeuble (ça, c’est pour la voisine). Il y a des gens partout. Tout le monde se fait beau, chapeaux, talons bobine, robes longues, cannes pour les Messieurs, capelines pour les Mesdames et c’est parti, nous voilà en route pour la mairie.
On en profite pour traverser les passages parisiens que j’aime tant. Comme ici le passage Jouffroy. Rhoo, dans la rue tout le monde nous regarde.

Passage Jouffroy©Sabrina Penniello.

Il y a des gens bizarres attroupés devant la Mairie, des gens d’un autre temps.
De gauche à droite, Jules, Ugo, Julie la grande soeur et Alix la petite soeur de la grande soeur.

Belle fratrie non ?
Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

Jules vérifie que tout se déroule comme prévu.Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

On remarque que chacun à son petit sac blanc avec que des bonnes choses dedans.Baptême Jule.©Sabrina Penniello.

Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

Baptême Jules.
C’est bien connu, lorsque l’on a le trac, on fait l’andouille. Et bien là  parrain et moi avons  un peu le trac quand même.

A la mairie, on peut dire que l’ambiance est vraiment détendue. C’était un peu particulier parce que l’adjoint au maire, ben on l’connait. J’explique, c’est le père de la petite sœur de la grande sœur de Jules et Ugo. Compris ? Y a intérêt parce que je ne réexplique pas.

Baptême de Jules.©Sabrina Penniello.

Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

Au départ ‘Petit mari’ et moi pensions organiser une visite au Musée Grévin juste à côté. Ou faire grimper nos invités au sommet de la Tour Eiffel. C’est finalement le musée des arts forains qui convenait le mieux pour un voyage en enfance. D’autant que nous avions eu un vrai coup de foudre pour cet endroit quelques années plus tôt.  La réservation pour ce musée se fait par téléphone. Nous avons la chance d’avoir ce jour là le musée pour nous seuls.
Autre difficulté, comment se rendre au musée? Louer des voitures d’époque? C’est sympa mais on souhaite rester ensemble.
Le métro ? Ah non merci on le prend tous les jours, ça pue, c’est crade, on va nous piquer nos chapeaux et on risque de coincer nos belles robes dans les portes.
Alors en bus ? Oui un bus. Un bus qui nous emmènera en balade à travers Paris. Un bus dans lequel il n’y aura que nous et li coupains.  Un bus raccord à nos jolis costumes.
Oh fallait voir la tête des invités en sortant de la mairie…NOTRE bus et son machiniste nous attendaient. J »avoue avoir eu mal au bide pendant la cérémonie.
Et si le bus ne venait pas? Et s’il avait du retard? Et s’il tombe en panne ? Et si le gars oublie de venir …et si…et si…Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

« Preums » à monter à bord et j’accueille le troupeau nos charmants invités comme il se doit. Je leur distribue une fiche d’instructions qui leur présente l’engin ainsi que l’itinéraire que l’on va emprunter, des flacons de bulles, (on repart en enfance),  une coupe de champagne que l’on ne va pas tarder à remplir. (On a eu l’autorisation du machiniste pour picoler, à bord.)Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

A l’intérieur du bus, une fois nos invités installés, Ugo et Jules distribuent des macarons au nougat et à la barbe à papa (un avant goût de la fête foraine). Les kids s’éclatent sur la plate forme et Paname est à nous.Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

Grands boulevards-Concorde-Champs Elysées- Trocadéro et Champs de Mars pour la pause pique-nique.

Une bise au machiniste et tout le monde descend pour une pose pique-nique bien méritée.Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

Baptême de Jules.©Sabrina Penniello.
Il est temps de remonter dans  notre bus, direction Bercy, les terroirs de France, la cour Saint-Emilion où se trouve le musée des arts forains et ses attractions qui fonctionnent pour de vrai.
Notre guide était adorable et très drôle. Elle s’est vraiment adaptée au groupe.

Baptême Jules©Sabrina Penniello.

Baptême Jules.©Sabrina Penniello.BAPTÊME JULES.©Sabrina Penniello.

Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

©Sabrina Penniello.

©Sabrina Penniello.

©Sabrina Penniello.

©Sabrina Penniello.

Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

Baptême de Jules.©Sabrina Penniello.

Le Musée des Arts Forains (37).©Sabrina Penniello.

Dans ce musée nous avons, joué, tourné, dansé et surtout appris des choses très intéressantes sur ce milieu fête foraine du début du siècle lorsque Bercy était encore hors de Paris. Notre guide était très gentille, et nous a dévoilé tous les secrets ou presque de ce musée.Baptême de Jules.©Sabrina Penniello.Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

Le retour se fait en bus jusqu’au centre Cerise où la fiesta continue…Baptême Jules.©Sabrina Penniello.

A la place des dragées, Jules souhaitait des olives en chocolat de La Cure Gourmande. Et il a bien raison mon  p’ti Jules.Baptême de Jules.©Sabrina Penniello.

Pour louer un bus c’est fastoche, les p’tis gars de RATP sont là.
http://www.ratp.fr/fr/ratp/r_79509/louez-un-bus-avec-locabus/

Pour réserver le musée des Arts Forains, il y a différentes options
http://www.arts-forains.com

Pour louer une ou deux salles du centre Cerise:
centrecerise.com/espaces-cerise/

Je ne partage pas l’adresse de notre pâtissier, hein on est d’accord. Les macarons on les garde. Barbe à papa, nougat, pomme d’amour….Nos macarons.Sabrina Penniello.

Publicités

6 réflexions sur “Voyage dans le temps. Paris en 1900, Paris à la fête foraine.

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s