La statue d’Henri IV.

Cette statue en a des choses à raconter.
Sa conception, son acheminement et même son emplacement sont autant d’histoires fabuleuses.Henri IV.©Sabrina Penniello.
Il s’agit là, de la première effigie d’un souverain exposée en place publique. Oui madame! Cette statue est  l’initiative de la veuve du roi Marie de Médicis.
Elle est située sur le Pont Neuf plus précisément sur la pointe occidentale de l’île de la Cité.Statue Henri IV©Sabrina Penniello.

C’est un monument à elle seule, faite de Bronze elle représente Henri IV le roi tant aimé des Français. La statue qui est visible de nos jours est une deuxième version. La première fut détruite par les révolutionnaires en furie.Statue Henri IV.©Sabrina

Passons à la petite histoire qui s’impose.
Inaugurée en 1614 donc après l’assassinat du roi, son arrivée à Paris depuis l’Italie est un périple semé d’embûches. Commencée par Jean de Bologne qui meurt en 1608 avant de la terminer, c’est l’un de ses élèves qui achève le travail en 1613, mais entre temps c’est Henri IV qui trépasse. Il ne verra donc jamais sa statue. C’est par bateau qu’elle quitte les côtes italiennes en direction de Paris, et v’la ti pas que le bateau fait naufrage au large de la Sardaigne. C’est ce que l’on appelle la poisse.
Repêchée en 1614 elle peut être enfin inaugurée le 23 août de la même année.

Plus tard…bien plus tard…

1792. Tout ce qui rappelle la monarchie est saccagé,  la statue n’échappe pas au carnage, elle est dépecée et les morceaux sont jetés à la Seine. Quelques débris ont malgré tout résisté comme, l’antérieur gauche du cheval, la botte gauche, la main gauche et le bras droit de Henri, ainsi que la croix du Saint-Esprit qu’il avait sur la poitrine.
Les Captifs qui  se trouvaient aux 4 coins du piédestal ont été épargnés par les révolutionnaires. Ils vous attendent au Musée du Louvre.

Plus tard…encore plus tard…

La monarchie est reconstituée en France en la personne de Louis XVIII (si ça continue je vais faire appel à Stephane Bern pour écrire dans ce blog..)  En 1814 une deuxième statue est dressée au même endroit que l’originale. Sur le socle on pouvait y lire  l’inscription : « Le retour de Louis fait revivre Henri »Henri et sa monture sont posés sur un nouveau  piédestal sur lequel figurent des bas reliefs. Celui de gauche représente Henri IV faisant entrer des vivres dans Paris assiégé.Henri IV.©Sabrina Penniello.

L’arrivée de Louis XVIII au pouvoir en 1814 annonce le grand retour de la Monarchie. Il faut que Paris retrouve son statut de capitale royale. Après tous ces monuments dédiés à Napoléon, la lignée des Bourbon doit s’imposer et reprendre sa place. C’est une remise à l’honneur des grands rois de France et le souhait de rétablir les statues détruites pendant la Révolution Française. Il commence donc par le premier des Bourbon, Henri IV son aïeul. Cette statue a par ailleurs été réalisée avec le bronze obtenu par la fonte des statues de Napoléon.

Henri IV.©Sabrina Penniello.

Après la pose de la première pierre par LouisXVIII, l’inauguration officielle a lieu le 25  août 1818, jour de la Saint Louis, en présence de sa nièce, la fille de LouisXVI et Marie Antoinette. La cérémonie est titanesque. Le peuple festoie, ce peuple justement parmi lequel plus deux milles parisiens ,se relaieront pour traîner le chariot jusqu’à sa destination.

Une rumeur perdure encore aujourd’hui. Mesnel le fondeur de la statue et bonapartiste dans l’âme aurait parait-il inséré dans le bras droit d’Henri une statuette de Bonaparte et dans le cheval des pamphlets anti-Bourbons.
Que néni ! Que néni!
Lors de sa restauration on ne trouvera aucune de statuette à l’effigie de Napoléon, mais à la place, déposé à l’intérieur du cavalier et du cheval, on trouvera un trésor.
7 boites bien cachées et accessibles par une trappe située au dos d’ Henri.
Pour savoir ce qu’elles contiennent c’est iciStatue Henri IVcrédit photo In Situ Revue des patrimoines.

Croyez moi, même si les mômes ne donnent pas l’impression d’être en joie à l’idée d’aller admirer une statue, parler d’un trésor caché va vite les motiver. Il suffit d’une ou deux anecdotes et ils demandent à en savoir plus.
Je crois que nous avons fait le tour du bon Roi Henri, je vous propose une pose au Square du Vert Galant juste en dessous, on descend quelques marche et c’est la cour de récré.Square du Vert Galant.©Sabrina Penniello.

On ne se rend pas au Square du Vert Galant sans aller voir une autre curiosité un peu lugubre mais historique. L’emplacement du bûcher des derniers Templiers se trouve ici juste en dessous.
Square du vert Galant bucher des Templiers©Sabrina Penniello.

La Petite Voix du site Par-ci Par-là va tout nous raconter sur ce bûcher. La visite comment ici.PAR CI PAR LA – (re)découvrez la France à travers son histoire et son patrimoine

Publicités

2 réflexions sur “La statue d’Henri IV.

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s