Colonne d’astrologie

Plus communément appelée colonne Médicis.Colonne Médicis©Sabrina Penniello.

Nous sommes nombreux à passer devant cette colonne sans la regarder. Sans même la voir. C’est bien dommage parce que la présence de cette Tour aujourd’hui tient du miracle. Elle est adossée  à la Bourse du commerce qui se trouve elle même à l’emplacement approximatif de l’Hôtel de Soissons à deux pas du forum des Halles. Hôtel de SoissonSource internet.

Cette colonne a été édifiée vers 1575 par Catherine de Médicis. Sa fonction  officielle était l’observation des astres par son ou ses astrologues.
Catherine y accédait directement depuis ses appartements. A l’époque ce n’était ni  la Bourse du commerce, ni l’Hôtel de Soissons mais l’Hôtel de la Reine, un palais luxueux que  Catherine a habité après avoir subitement abandonné le Palais des Tuileries* alors en construction. Cette colonne en est son seul vestige.

Haute d’une trentaine de mètres , on accédait tout là haut par un  escalier en colimaçon de 147 marches.Escalier_colonne Médicis

Colonne Médicis ©Sabrina Penniello.

On prête plusieurs fonctions à cette colonne:
-Lieu d’observation des astres.
-Lieu commémoratif avec les lettres H et C gravées enlacées dans la pierre qui représentaient Catherine de Médicis et son royal époux Henri II.
-Tour de guet.
-Symbole de la toute puissance de la reine.

H+C= Amour pour toujours.©Sabrina Penniello.

Colonne Médicis.©Sabrina Penniello.

Cette colonne l’a échappé belle. En l’achetant, Louis Petit Bachaumont chroniqueur du XVIII ème la sauve de la destruction. Il l’offrira pas la suite à la ville de Paris. L’Hôtel de Soissons n’a pas eu cette chance puisqu’il a été démoli. Autour d’elle le quartier des Halles n’a cessé de changer et de se transformer, mais la colonne reste là, elle résiste, classée Monument historique en 1862.
En passant dans le quartier pensez à lever l’nez. Qui sait peut être verrez-vous Catherine scruter le ciel dans l’attente d’une prophétie.Colonne Médicis.©Sabrina Penniello.

* Durant la construction de son Palais des Tuileries, Catherine de Médicis qui ne jurait que par ses astronomes, mages et médiums  eu connaissance de l’annonce de sa mort par  Ruggieri.
La prophétie annonçait que la reine rendrait l’âme près de Saint-Germain. L’église Saint-Germain l’Auxerrois se trouvant près des Tuileries, elle fuit son palais en construction pour en faire édifier un autre bien loin de Saint-Germain, L’Hôtel de la reine ici dans ce quartier des Halles.
Une quinzaine d’années plus tard, à Blois sur son lit de mort, installée bien loin de l’église Saint-Germain l’Auxerrois, elle reçoit son confesseur avant de rendre l’âme.
Son nom: Julien de Saint-Germain

C’était notre coup de cœur de la semaine.

Publicités

4 commentaires

    • Quand je pense que j’ai travaillé des années aux Halles sans y prêter attention.
      Aux beaux jours ce sera agréable, ton petit pirate ne manquera pas de s’amuser dans les jardins presque terminés avec en toile de fond la Colonne et l’église St Eustache. Après une petite projection au Forum des Images.

      J'aime

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s