La sépulture de la Comtesse Demidoff

Parler du Père Lachaise en un seul article c’est impossible.
Il faudrait lui consacrer un blog entier si on veut raconter tout ce qui s’y passe. Parce qu’il s’en passe des choses. Je tenterai d’en parler dans son ensemble une prochaine fois. Aujourd’hui je veux vous présenter une sépulture monumentale, et délirante. Délirante par la personne qui l’occupe et par la légende qui l’entoure.
Cette fois, on ne parle ni de Piaf,  ni de Jim Morisson

La Comtesse Demidoff. De son petit nom Elisabeth Alexandrovna, née Stroganoff.
C’est l’histoire d’une aristocrate russe du XVIII ème siècle, née en 1779 et morte le 8 avril 1818 à Paris. A 16 ans elle épouse celui qui deviendra le Comte Nicolas Demidoff. Cette famille qui a fait fortune avec ses forges, ses mines et ses fonderies était plus riche que la couronne impériale.  La jolie Comtesse voyage mais s’ennuie avec son beau Comte.
Deux enfants plus tard le couple se sépare et la Comtesse s’installe à Paris qu’elle aime tant.
Ce qui nous intéresse ce n’est pas sa vie de princesse (pour ça il y a Disney land) mais sa mort. Nous sommes au Père-Lachaise oui ou non ?

Babette (on va l’appeler Babette, on peut se permettre, on lui rend souvent visite) adorait Paris. Au point d’y vivre et de demander à y être enterrée. Au point de souhaiter avoir même dans la mort « une vue » sur la ville.
Les souhaits de Babette sont exhaussés avec sa sépulture. C’est un véritable monument. Un temple ! Elle a sa vue, et surtout elle domine .

Père-Lachaise Comtesse Demidoff
©Sabrina Penniello.
Père Lachaise Demidoff
©Sabrina Penniello.

On y accède soit par l’entrée principale station Père Lachaise soit par la rue du Repos station Gambetta. Par l’entrée principale c’est plus sympa. On est en bas du cimetière. Il faut donc grimper et monter beaucoup de marches pour arriver enfin à la sépulture que l’on aperçoit de loin. Notre chemin est parfois tortueux, parsemés de tombes en ruines, de vieux arbres, de sépultures recouvertes de fleurs ou de superbes sculptures.

Père Lachaise Comtesse Demidoff
©Sabrina Penniello.
Père Lachaise Comtesse Demidoff
©Sabrina Penniello.
Père Lachaise Demidoff
©Sabrina Penniello.

©Sabrina Penniello.

Père-Lachaise Demidoff
©Sabrina Penniello.

On a le sentiment de traverser un vieux village, c’est poétique est gothique à la fois. Un conseil, prenez votre temps pendant l’ascension et retournez vous par endroit. La vue est très belle. Ce cimetière nous offre un beau paysage. On a croisé un gars assis au sol lisant son roman. Il était toujours là à notre retour. Avec le chant des oiseaux c »est paisible, gaie, bucolique.

Père Lachaise Demidoff
©Sabrina Penniello.
Père Lachaise Demidoff
©Sabrina Penniello.

Couleurs d’automne.

Père-Lachaise
©Sabrina Penniello.
Père-Lachaise
©Sabrina Penniello.

Le testament de notre Comtesse est…particulier. La défunte lègue sa fortune estimée à….pfff au moins tout ça à celui ou celle qui viendrait lui tenir compagnie pendant 365 jours. Une année entière enfermé près d’une dépouille avec pour seule distraction, la lecture. En effet le taré volontaire n’aura pas de permission. Il sera nourri et approvisionné en livres.
Passons à la légende, j’adore ces légendes.
Plusieurs volontaires auraient tenté l’expérience mais aucun n’a tenu plus d’une semaine. On dit que les gens en sont ressortis fous et terrorisés. Ils auraient constaté une atmosphère chargées d’ondes négatives, et vu des choses et des êtres étranges et terrifiants, que son tombeau mène tout droit aux enfers. Bram Stoker se serait inspiré de la Comtesse pour écrire son Dracula.  Ah oui je ne vous ai pas dit, Babette est un vampire. Il suffit de voir toutes ces sculptures qui ornent sont mausolée, le chiffre huit, des hermines…autant de symboles du vampirisme. Son cercueil est parait-il en cristal de roche. Aujourd’hui encore la proposition tient toujours le cimetière reçoit encore des demandes. Non mais les gars faites un Euro Million vous aurez plus de chance de faire fortune.

Père-Lachaise
©Sabrina Penniello.
Père-Lachaise
©Sabrina Penniello.

Après tout ça, une séance de spiritisme ça vous dit ? Nous restons au Père Lachaise près de la tombe d’Allan Kardec. J’apporte le verre…

Publicités

4 réflexions sur “La sépulture de la Comtesse Demidoff

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s