Eglise Saint-Eustache. L’église des Halles.

Il n’y a pas que Notre Dame à Paris, la preuve avec l’église Saint-Eustache. Intimement liée aux Halles, elle fait partie intégrante de ce quartier historique et sans cesse en mouvement.

©Sabrina Penniello.
.

Elle a accueilli les plus grands. Molière qui était un enfant du quartier y fut baptisé. Louis XIV y a fait sa première communion. C’est aussi à Saint-Eustache qu’ont eu lieu les funérailles de La Fontaine. Même Laurent Voulzy fait partie des VIP qui ont eu leur place d’honneur dans cette église en y donnant un concert.

©Sabrina Penniello.
.

C’est par curiosité que nous y sommes entrés la première fois et là, waouh !!! Nous sommes tombés sous le charme.
Cette église est de toute beauté. Son origine remonte au début du XIIIème siècle où se dressait la modeste chapelle Sainte-Agnès. Une chapelle qui a accueilli les reliques de Saint-Eustache un autre martyr dont elle porte le nom aujourd’hui.

Cette église n’a pas seulement été renommée, elle a aussi été incendiée, rénovée, transformée et restaurée à maintes reprises (Victor Baltard a lui aussi a mis la main à la pâte) pour devenir ce qu’elle est encore aujourd’hui , l’âme d’un quartier qui est la plaque tournante de Paris le quartier des Halles.

©Sabrina Penniello.
.

La Révolution ne l’a pas épargnée. Pillée puis fermée au culte elle est utilisée comme « Temple de l’agriculture« .
Saint-Eustache a aussi et surtout « désengorgé » Saint-Germain-l’Auxerrois qui saturait sous la population parisienne croissante.
De structure gothique et de décoration Renaissance, voilà sa particularité. Le style de cette église est adoré ou détesté.

©Sabrina Penniello.
.

Mais qui est Saint-Eustache ? Un martyr, encore un, dont l’histoire remonte au IIème siècle à Rome. Saint-Eustache de son véritable nom Placidas était un général. Lors d’une partie de chasse alors qu’il poursuivait un cerf, ce dernier lui a fait face et lui a parlé. Oui, il arrive aux cerfs de parler. Le cervidé flanqué d’une croix entre ses bois se serait adressé au général en ces termes. « Placidas  je suis le Christ que tu honores sans le savoir! ».
On imagine la suite, Placidas se convertit au Christianisme ainsi que sa femme et leurs deux fils.  Après une série d’épreuves et de malheurs le général retrouve sa place dans l’armée d’Hadrien qui lui demande d’abjurer. Placidas reste fidèle au Christ. Non mais on ne renie pas un cerf qui parle. Après avoir été jeté aux lions qui ont refusé de le dévorer, lui et sa famille seront bouillis. Placidas devient martyr. Saint-Eustache est né.

Ok la légende de Nessie est finalement plus facile à avaler. Toujours est-il cette église est superbe. Pensez à y entrer si vous êtes de passage dans le coin et allez boire un verre rue Montorgueil ou la rue du Jour. Il y a un tas de bistrots sympas. N’abusez pas trop des Mojitos vous risquez d’entendre des cerfs vous parler.
Profitez d’être dans le quartier pour aller voir de plus près la colonne d’astrologie de Catherine de Médicis.  Le Forum des Halles avec sa canopée et ses nouvelles boutiques reste un haut lieu de shopping. Un petit creux ? Allez chez dame Odette rue Montorgueil , ses choux sont à tomber.

Le cerf symbolisant la légende.

©Sabrina Penniello
.
©Sabrina Penniello
.

Le tombeau de Colbert.

©Sabrina Penniello
.

Orgue du XIXème siècle.

©Sabrina Penniello
.
©Sabrina Penniello
.
©Sabrina Penniello
.

Les reliques de Saint-Eustache.

©Sabrina Penniello
.
©Sabrina Penniello
.
©Sabrina Penniello.
.
©Sabrina Penniello.
.

Saint-Eustache, une des plus belles églises de Paris.

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s