Les colonnes de BUREN au Jardin du Palais royal.

Menacées de destruction par la main même de leur créateur les colonnes de Buren  de leur nom officiel Les deux plateaux sont finalement toujours là, et on grimpe toujours dessus, et on s’y donne toujours  rendez-vous et on les contemple toujours et c’est tant mieux !
Colonnes de Buren Julo, il va t’arriver des bricoles.

.

En 1986 pour répondre à une demande du ministre la culture de l’époque Daniel Buren réalise ce lot de colonnes. 260 au total (j’ai compté). Polémiques et réactions agressives n’ont pas tardé : « nul, affreux, une honte de « balafrer » le site  historique du Jardin du Palais Royal.  Daniel BUREN se souvient : « Lorsque l’œuvre avait été livrée au public en 1986, il n’y avait eu aucune cérémonie officielle » Il se trouve qu’aujourd’hui le jardin et sa cour d’honneur sans ses colonnes ce n’est pas imaginable. Et pourtant elles ont bien failli disparaître. Non entretenues elles commençaient à se détériorer. Ces dames  vieillissaient mal. Le coût des travaux étaient, on s’en doute extrêmement élevés. Ceci explique cela.  Voir son oeuvre se détériorer Buren ne le supportait pas. Durant 5 ans il a réclamé au propriétaire c’est à dire le ministère de la culture installé justement dans la cour d’honneur du Jardin du Palais Royal d’envisager enfin la restauration des colonnes. Fatigué de réclamer il a menacé de les détruire. Mais tout est bien qui fini bien puisque nos petites colonnes ont été restaurées et comme je le dis plus haut on peut à nouveau grimper dessus.
Asphalte et caillebotis métalliques, marbre de Carrare, marbre noir des Pyrénées,  rayures verticales noires et blanches. Daniel Buren a voulu créer une oeuvre publique, pour le public. « Lorsqu’on fait un travail de cet ordre, il faut accepter le fait que le public va le transformer ».(le maître a parlé) Et ça c’est ce que l’on aime, ces colonnes nous nous les sommes attribuées. Elles sont littéralement envahies par tous, enfants, adultes, parisiens, touristes…et même par des petits voleurs pêcheurs. L’une d’elles est devenue  La colonne des souhaits, touristes et romantiques ont pris le pli d’y jeter une pièce et de faire un vœu comme dans la fontaine de Trévi, mais des petits malins s’y rendent le dimanche avec un aimant pour récupérer l’oseille.

La pêche est bonne?
.
Jardin du Palais Royal (77)
.

.Colonnes de Buren.

.

On admire ces colonnes à la surface mais il y a aussi la partie immergée de l’iceberg.  C’est au sous-sol qu’elles prennent racines avec un système d’éclairage lui aussi rénové.
colonne 5.Colonnes..
J’aime y emmener les copains de passage à Paris ou les copains parisiens de passage dans le quartier.
Stella-Rose s’éclate.

.

.
Et Lily n’en parlons pas.

.
.

Jules et Ugo en ont fait leur cour de récré.

.
.

Avant ces colonnes, se trouvait un affreux parking. A choisir on préfère grimper sur l’œuvre de Buren.
En quittant la cour d’honneur on tombe nez à nez avec le Kiosque des Noctambules de Jean-Michel Othoniel. Encore une œuvre à ciel ouvert. A droite la Comédie Française et en face après avoir traversé la rue Saint-Honoré juste en face se dresse Le Louvre.

Bonne balade dans ce quartier historique et ludique.

7 réflexions sur “Les colonnes de BUREN au Jardin du Palais royal.

  1. J’adore ! Il va falloir que je vienne les revoir, la dernière fois que j’y suis allée c’était en travaux on ne pouvait les voir qu’à travers des petites fenêtres colorées dans les parpaings quicachaient le chantier 😦
    Buren était mon sujet pour un exposé d’Histoire de l’Art en licence, avec Peinture Sculpture, la gigantesque toile exposé au Guggenheim de New York, toujours avec ses bandes noires et blanches de 7 cm. J’avais adoré son concept de revenir au degré zéro de l’art avec le mouvement « BMPT ».

    Aimé par 1 personne

    1. Oh oui il faut vraiment que tu reviennes alors. Je les trouve bien à leur place, ici dans l’enceinte de ce jardin du Palais royal. Il y a une belle harmonie entre ce noir et blanc et la pierre de l’édifice. Connais tu la création de Jmichel Othoniel ?Le kiosque des noctambules. Elle se trouve juste derrière le Jardin. C’est l’entrée de la station de métro. Superbe elle aussi.

      J'aime

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s