Liège (station de métro)

Cette petite station de la ligne 13 mérite que l’on s’y intéresse. Et pourquoi est-elle  si intéressante cette petite station ? Hein? Hein? Parce qu’elle a sa petite histoire.

Liege (10).
A sa création en 1911 la station (comme la rue sous la quelle elle circule) se nommaient « Berlin ». 1914 arrive annonçant le désastre mondial qui va suivre. Il est évidemment inenvisageable de garder le nom d’une ville contre la quelle nous sommes en guerre.  Dès le 1er décembre de l’année 1914  la station Berlin est rebaptisée Liège en hommage à la résistance liégeoise face à l’armée allemande.*

Plus tard, bien plus tard en 1982 des superbes fresques en céramique viennent décorer notre jolie station de métro qui a conservé son nom Liège.  Elles ont été réalisées par les artistes Marie-Claire Van Vuchelen et Daniel Hichter. Une fresque de dix-huit grands panneaux réalisés en Belgique ont été répartis de chaque côté de la voie. 6 576 carreaux en céramique la composent. Les panneaux  représentent les principaux sites et monuments de la province de Liège.Liege (11).

Liege (2).

Liege (9).

Liege (11) - Copie.

Liege (8).
Le patrimoine du métro parisien est surprenant. Sur le quai de cette même station se trouve une petite guérite, autrefois le bureau du chef de station. Dans ce bureau on découvre une mise en scène réalisée par l’artiste Patrick Corillon.  A travers les « notes » du chef de station, Corillon nous invite à un  voyage Paris-Liège.Liège.Liege (7).

Liege (12).

Autre particularité de cette station est qu’elle est construite à quais totalement décalés du fait de l’étroitesse de la rue sous laquelle elle se situe. Ce qui signifie que les quais ne se font pas face. Elle partage cette particularité avec une seule autre station du métro parisien. A vous de la trouver.

Il n’est pas beau l’métro des Parigots?

* Le nom café liégeois a lui aussi remplacé le café viennois pour les mêmes raisons.

5 réflexions sur “Liège (station de métro)

    1. Oui cette station est jolie, mais je pense que le bureau « vide » sans son chef de station justement lui donne un coté particulier, un certain charme. Un peu à l’abandon ou encore station fantôme. Avec un peu d’imagination le soir très tard on imagine les fantômes reprendre place dans la station. Je sais je délire toujours… Merci pour ton commentaire Gilles.

      J’aime

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s