Quand j’serai grand je serai…

A la maison la question se pose de plus en plus, avec plus de précision, plus de « sérieux ». Je ne dis pas qu’à cinq ans on n’est pas sérieux quand on projette d’être maîtresse ou Dark Vador, mais quand l’école s’en mêle et commence à distribuer des fiches d’orientation à remplir…
Petit, Ugo rêvait d’être maquettiste, et collectionner les maquettes de train. Son rêve était d’avoir son magasin de petits trains mais de ne surtout pas les vendre!

Ah non mes trains je les garde!

Ugo train©Sabrina Penniello

Jules
©Sabrina Penniello

Jules voulait faire Michael Jackson ou cirque. Comme je le disais très sérieux tout ça..
Et puis en grandissant ce n’est plus avec les copains ou la famille que l’on en parle mais avec l’école, les profs, et la conseillère d’orientation. Ugo avait rendez-vous la semaine dernière avec elle pour régler quelques détails. Nous avions prévu de nous rendre au salon de l’éducation reporté pour cause d’attentat, improbable hein?…….Il envisage donc l’école de magistrature. Ce souhait qu’il a en tête depuis qu’il est en 6ème a détrôné les maquettes de train.
Jules se cherche encore ça se voit. Il y a quelques années il avait aussi laissé tomber MJ et les clowns pour la magistrature, mais très vite il a commencé à nous parler de ces grandes familles que sont la police, la gendarmerie, de son désire de faire partie du RAID ou CRS, l’armée lui faisait de l’œil aussi…
Aïe!  Julo tu ne veux redevenir Michael Jackson s’il te plait? Je n’ai rien contre ces gars bien au contraire, mais euh…comment dire, imaginer mon fils exercer un métier aussi dangereux…non ! Je le vivais plutôt mal et en même temps je voulais aussi respecter ses choix.
C’est donc un peu sournoisement que p’tit mari et moi tentions de lui proposer « nos » idées.

Tu feras médecine point!

-Et la police scientifique? Non? C’est fabuleux la police scientifique.
-Pour m’ennuyer dans un labo, non! Je veux de l’action! Je veux mettre une trempe aux salops, tu sais ceux qui font exploser des bombes, ces terroristes qui font des attentats…

Ok là j’ai senti que l’on était mal barré. Non seulement il choisit de faire un métier de dingues mais il est drôlement choqué depuis janvier de cette année qu’il commençait à oublier mais que les événements de ce vendredi 13 novembre lui ont, comme à nous tous balancé en pleine figure.

J’ai lu partout dans les presse, et notamment sur les blogs des conseils pour soutenir les enfants, les accompagner et les aider à comprendre tous ces événements. J’ai peut-être mal cherché mais n’ai trouvé que des conseils pour les petiots. « Les méchants c’est pas gentil ». Ok message bien reçu, mais comment en discuter avec des jeunes de 14, 16, et même 18 ans pour qui le coup des méchants pas gentils ça ne passe plus. Pour qui le méchant est peut-être sur ta route quand tu vas au lycée. Ce méchant qui fait pleurer tout le monde autour de toi. Ce méchant qui a tué des amis de ton pote.

J’ai les boules et mes enfants le ressentent. J’ai les boules de les voir si jeunes perdre si tôt et si brutalement cette insouciance. La tristesse est infinie.
Je n’ai pas de conseils à donner, je ne suis pas spécialiste, et les conseils des autres dans ces cas là me saoulent ce n’est donc pas pour en donner à mon tour.
Nous les avons laissés regardé les infos, avec nous. On a beaucoup parlé, on les laisse parler même quand ils nous sortent des âneries. Ils parlent aussi et beaucoup au bahut avec leurs copains et leurs profs. On les responsabilise (encore plus), finalement ils se responsabilisent eux mêmes. Hier soir en rentrant à la maison on a vu une vingtaine de camion de CRS défiler à toutes vitesse sur les Grands Boulevards, sirènes à fond et véhicule de déminage. Aucun des deux n’a paniqué, Ugo a tout tranquillement sorti son téléphone pour y chercher d’éventuelles infos.

Le lundi qui a suivi les attentats, ils sont allés en cours. Comme beaucoup de gens j’ai  pensé qu’il ne faut pas arrêter de vivre et que la menace est là où on ne l’attend pas. On va se méfier lundi et une attaque aura lieu un ou six mois plus tard. En revanche mercredi lors de l’assaut ce n’était pas possible, ils sont restés à la maison, alors que la veille nous sommes allés boire un verre au pub pour dire un grand FUCK à ses misérables. C’est idiot mais c’est comme ça.
Le voyage en Allemagne pour Jules est annulé, les enseignants sont tristes. A l’école, des copains ont perdu des proches qui étaient, ils en parlent. Au bar l’autre soir je n’ai pas eu le temps de quitter ma table que le serveur m’a sauté de dessus pour que je ramasse tout de suite mon sac.

En début de semaine Jules me dit « Tu sais, finalement Ugo a raison,  je vais plutôt faire juge ».

UGO! VIENT LA QUE JE T’EMBRASSE LES PIEDS!

Et là le Julo  me demande si un juge a systématiquement sont maillet lors des audiences. Je lui réponds que oui, enfin je pense.

Génial! Alors quand je jugerai des terroristes, je vais pouvoir leur lancer à la gueule !

…Quand j’serai grand je serai …Chuck Norris!

 

Publicités

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s