Flying Demon Angel.Oscar Wilde au Père Lachaise

Des vilaines traces de rouges à lèvres et le sexe mutilé. Voilà ce que l’on peut voir  à la 89è  division du cimetière du Père Lachaise

Cet incorrigible Oscar ! Jusque dans sa tombe il joue la provoc’. Ceci dit, en ce qui concerne les réactions post mortem qu’il suscite encore aujourd’hui au Père Lachaise il n’y est pour rien le pauv’ vieux. Pour une fois.

Ce monument funéraire qui est une concession à perpétuité, est inscrit monument historique. On ne sait pas quel délire collectif à frappé ses admirateurs et admiratrices  au point de bisouiller sa tombe et de la souiller  par des centaines d’empreintes de lèvres. Laisser un baiser c’est bien beau mais toutes ces traces grasses de maquillage ont drôlement endommagé la pierre. Si bien qu’il a fallu la restaurer et la nettoyer en profondeur. Ce grand ravalement fut rendu possible grâce à l’intervention du gouvernement irlandais et aux descendants d’Oscar Wilde .  Dire qu’à sa mort  sa dépouille était à la limite de se retrouver dans la fosse commune. J’explique:
Incarcéré et condamné aux travaux forcés pour homosexualité mon dandy adoré en ressort  anéanti et ruiné. Il s’exile en France ou l’air y est plus respirable,  et  y meurt dans  la misère des suites d’une vilaine otite. Il aurait d’ailleurs eu cette phrase  » Je meurs comme j’ai vécu, largement au-dessus de mes moyens ».
Après un enterrement de sixième classe qui correspond à la dernière catégorie avant la fosse commune on offre à sa dépouille la sépulture que l’on connaît et qui se trouve au cimetière du Père Lachaise. C’est grâce à la générosité d’une admiratrice à la persévérance de son ami et amant Robert Ross* et au talent de l’artiste Jacob Epsein que Oscar Wilde repose enfin dans une tombe digne de son talent et surtout  de sa personnalité.
Ci-gît Oscar Fingal O’ Flahertie Wills Wilde ou l’histoire de la  Sphinge castrée et bien trop bisouillée.  Flying Demon Angel.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

L’histoire de cette sépulture est assez délirante.
Comme je le disais, c’est grâce au financement d’une admiratrice Helen Carew que fût réalisé ce monument funéraire. Ultime provocation? Histoire de finir en beauté? Pour réaliser la  Sphinge qui est une représentation de l’un des poèmes d’Oscar et dont le visage aurait les traits du romancier, l’artiste Jacob Epstein s’est inspiré d’un taureau ailé assyrien conservé au Britsh Museum. Il l’a également doté d’une méga grosse kekette ce qui à l’époque, en 1914 a  choqué l’assemblée au point qu’il fallu la bâcher.
C’est en 1960 que deux connasses Anglaises choquées par la vue de cet « immonde » attribut l’ont tout simplement cassé. Il parait qu’elles y sont allées à coups de parapluie.
On dit que la chose a atterri sur le bureau du directeur qui lui donna une nouvelle vie,  presse papier.

Tous ces évènements n’ont pas découragé les tarés admirateurs qui viennent déposer leur baiser dégeulasse sur la pierre malgré un message d’avertissement et une protection transparente de deux mètres de haut. Il est désolant de constater à quel point ils sont capable de tout pour y arriver. A proximité une croix est cassée sous le poids de ces fêlés qui grimpent n’importe où pour y accéder même sur les tombes voisines.

Mais pourquoi un baiser au lieu de déposer des fleurs ou écrire joli un poème? La réponse c’est la petite voix de PCPL  qui nous la donne. Je l’adore cette petite voix.
Petite voix ! T’es là ? Elle est .
Christelle notre spécialiste en Escapades Celtiques nous confirme que tous ces baisers sont néfastes pour le monument et la mémoire d’Oscar Wilde. Oh que c’est vilain d’abîmer les tombes.

Après avoir fait le bisou (de loin on est d’accord) à Oscar allez saluer la Comtesse Demidoff de ma part, qui sait elle vous léguera peut être sa fortune. Pensez à vous inscrire aux visites guidées du Père Lachaise proposées par Paris ZigZag, de belles surprises vous attendent.
*Plus tard les cendres de Robert ROSS  iront rejoindre la dépouille d’Oscar Wilde au Père Lachaise.

Publicités

2 commentaires

    • Non non non pas le bisou. Jamais! hé hé…Oui le blog fait peau neuve. Je suis très instable et n’arrive pas à trouver une page d’accueil qui me plaise vraiment. Ca risque donc encore de changer. Avec plaisir pour la citation.

      Aimé par 1 personne

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s