Paris et ses fontaines.

C’est le 1er (en vrai nous sommes déjà le 3) du mois les amis, l’heure de notre rendez-vous chéri. Ce mois-ci marque ma première année au sein de la Team En France Aussi. Il y a pile un an, sur l’aimable invitation de Mitchka je participais pour la première fois avec pour thème  La France Antique, vous vous souvenez? Et ouais c’est aussi mon anniversaire (y a pas qu’Ugo qui compte non mais oh!)

#EnFranceAussi sur une idée de Sylvie du chouette blog Le coin des voyageurs.  est un rendez-vous interblogueurs qui nous emmène en voyage à travers notre chouette pays, la France.

Ce mois -ci c’est  Caro Caro  (heu …il faut urgemment allez vous promener sur son blog Family Trip and Play ) qui nous propose le thème Au fil de l’eau. Un thème qui me ravit. J’ai tout de suite eu envie de parler d’un tas de choses mais il fallait faire un choix pour ne pas écrire un article de 15km de long.

Je ne vous parlerai pas de la Seine et encore moins de ses ponts. Paris au fil de l’eau c’est aussi ses fontaines, ses points d’eau potable, ses crues, son eau ferrugineuse, ses caniveaux, ses flaques d’eau…Nan j’déconne nous allons uniquement parler de ses jolies fontaines, un patrimoine parisien fabuleux.
Autant de lieux qui nous offrent belles balades, cours d’histoire et moments de détente. On se retrouve en fin d’article pour le cadeau offert par notre partenaire fidèle au poste les éditions Gallimard.

Les plus célèbres sont bien évidemment les fontaines Wallace. Qui ne connaîtpas ces petits monuments emblématiques de Paris, bien que l’on en trouve partout #EnFranceAussi (jeu de mots pourri).

C’est dans un contexte douloureux mais aussi de reconstruction que ces fontaines voient le jour. Paris a pris cher, la capitale est ravagée. Aux lendemains de la guerre contre la Prusse, et de l’épisode de la Commune, Paris survit. Entre incendies et destructions des grands édifices et des aqueducs, l’eau se fait rare et cher. Ils sont nombreux les pauv’ gars à manquer d’eau potables et à tomber rapidement dans l’ivrognerie. En créant ses fontaines, Wallace souhaitait non seulement participer à la reconstruction de la ville mais permettre aux Parisiens de retrouver eau et hygiène et dignité par la même occasion.

Le gobelet est fourni.

Voilà la bête.

 

©Sabrina Penniello

C’est en toute logique que ces fontaines portent le nom de leur donateur le philanthrope Sir Richard Wallace. Un Ecossais pété de tunes bien sympa. Ceci dit tous les Ecossais le sont (sympa)

Ces fontaines en fonte dessinées par Charles-Auguste Lebourg  sont reconnaissables à leur légendaire couleur verte. Couleur imposée par la ville dans un soucis d’harmonie. Elles existent en différents modèles.

Entre les fontaines Wallace et les fontaines dites Wallace,  je ne vais pas vous gaver de détails parce qu’elles toutes très belles. Je retiens donc le grand modèle haut de 2,71m  avec ses quatre Cariatides qui sont des allégories de la Bonté, la Charité, la Simplicité et la Sobriété.

©Sabrina Penniello

On a dit verte ! Mais oui! nous sommes dans le 13 ème arrondissement, le Chinatown parisien. Ici le rouge est permis.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Le rouge seulement ? Le 13ème  se permet décidément bien des fantaisies. Nichée entre la bibliothèque François Mitterand et les Frigos se trouve la version rose pouf Barbie girl. Elle me plaît celle-ci.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Dans le 13ème toujours on peut en voir une jaune également..

Quand l’eau de Paris se veut ludique ça donne ces belles grosses boules voisines des colonnes de Buren au Jardin du Palais Royal. Je vous présente les Sphérades de Pol Bury.

©Sabrina Penniello

Sous l’effet de l’eau, elles bougent.

©Sabrina Penniello

Oh! On se voit dedans!

©Sabrina Penniello

Ludique, colorée et lèvres pulpeuses, féminine quoi! avec la fontaine Stravinsky près du centre Beaubourg. Réalisée par Niki de Saint-Phalle et Jean Tinguely.

©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.

Quand l’eau coule sur des lieux quelque peu macabres c’est notre côté obscur qui est satisfait.
Ici au niveau de la fontaine de la Croix -du-Trahoir Henri IV après avoir reçu ses fatals coups de couteaux a tenu à y être emmené avant de rendre l’âme. Ici même on torturait, couper les oreilles ébouillantait…je continue ou ça ira comme ça ?

©Sabrina Penniello

La Fontaine des  Innocents dans le quartier des Halles a été le témoin de scènes surréalistes. Entre les marchands et autres prostituées qui travaillaient, les corps en putréfaction du cimetière des Innocents sortaient de terre, pour la plus grande joie des cochons qui venaient les bouffer.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

La place où se trouvent les  Fontaines, place de la Concorde a vu rouler des milliers de têtes dont celle de Louis XVI. Ici même se trouvait une des Guillotines.

 

Il y a des fontaines  qui ont aussi une particularité, voire  un truc chelou…
La fontaine Saint-Michel où débute le Boul’ Mich’ avec ses 26mètres de hauteur a la particularité d’être une fontaine-mur. Une fontaine-mur ? Et bien elle fait tout le mur de l’immeuble.

©Sabrina Penniello

Celle-ci est drôle La Fontaince Cuvier en hommage à Georges Cuvier nous montre un crocodile dont la tête fait une rotation à 90° alors que cela est impossible pour le reptile.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Mon coup de cœur  se trouve près de Notre Dame dans le square Viviani  près du Robinier faux acacia le plus vieil arbre de Paris.  La fontaine Saint-Julien le Pauvre.

©Sabrina Penniello.

 

©Sabrina Penniello.

Ça donne soif toutes ces fontaines, n’est ce pas? Pour boire un coup et même remplir ses bidons en eau potable et gratuite c’est à la source que ça se passe. Ici place Paul Verlaine près de la piscine de la Butte aux Cailles. On y trouve une des meilleures eaux qui existe. Une eau ferrugineuse vieille de 25OOO ans.

©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.

A présent place au cadeau.

Les éditons Gallimard nous offre ce guide La Seine en Ile de France de la collection Encyclopédie du voyage. Pour tenter de le remporter il vous suffit de laisser un commentaire ici et sur la page FB du rendez-vous En France Aussi en précisant sur quel blog vous avez commenté.

Bonne lecture.

 

 

Sources: http://www.eaudeparis.fr/- Estelle notre guide chérie de Paris Zig-Zag et Paris de Fontaines en Fontaines de Jacques BARO

 

Publicités

33 commentaires

  1. Bien joué Sabrina! J’ai appris des tas de trucs dans cette balade, comme toujours! Perso j’adore la fontaine de Tinguely et St Phalle près de Beaubourg, elle me fascine depuis que je suis gamine.
    Bon c’est pas tout ça, j’vais mettre à écrire mon article moi 😉

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai adoré cet article ! Original, avec des touches d’humour (moi aussi, j’aime bien les jeux de mots pourris 😉 ), et de belles images ! Merci pour cette petite visite de Paris, que je connais si peu, et pour ces connaissances sur les fontaines.

    J'aime

  3. Un article plein de bonne humeur, merci. Connaissant mal Paris, je découvre ici les fontaines Wallace et ses variantes colorées. Dans les modèles modernes, j’aime beaucoup celle de Stravinsky (originale et sexy) et les Sphérades.

    J'aime

  4. Génial Paris et ses fontaines mais quelle belle idée. C’est incroyable l’année dernière en allant au musée de l’homme avec ma fille nous sommes passées devant l’une d’entre elle et l’idée de faire un article sur celles ci mes venue à l’esprit. Mais depuis je n’ai pas eu l’occasion de réalisé ce projet. Du coup c’est chouette que tu en parles. Paris à des fontaines de toutes sortes des plus classiques au plus extravagantes. Un joli tour d’horizon.

    J'aime

    • Merci Cécile, je voulais éviter de parler de la Seine même s’il y a des choses fabuleuses à raconter et à découvrir.
      Il y a tant de fontaines qu’il m’a fallu faire un choix. Tu imagines le crève cœur. Je guette ton blog alors qui sait un prochain article en parlera certainement…
      Bise

      J'aime

  5. J’adore ton article ! On se balade, on rit et on apprend des choses ! Je connaissais les fontaines Wallace (on en a une noire à Toulouse !) mais pas le pourquoi du comment de leur implantation, merci pour le cours d’histoire 🙂 Et il y en a aussi ailleurs qu’en France, j’en ai vu une à la Nouvelle-Orléans. Merci pour la balade Sabrina 🙂

    J'aime

    • Merci beaucoup Pauline, ça me fait super plaisir. Une noire dis tu ? Elle doit être superbe.
      Oui il y en a à l’étranger, je crois une blanche à Barcelone à vérifier…
      Merci Pauline contente d’avoir partager ces petites découvertes.

      Bisous

      J'aime

  6. Belle découverte pour moi qui ne connais pas du tout les fontaines de Paris. Certaines sont étonnantes, voire surprenantes. En tout cas quelle belle diversité ! Merci pour cette balade originale au fil de l’eau !

    J'aime

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s