Jamais plus. (Quand la jeunesse allemande se soulève)

C’est encore avec Julo l’ado que je suis allée voir cette pièce au Studio Hébertot. Pas pour ses ambitions de devenir flic plus tard mais pour son amitié pour l’Allemagne et son internet pour l’histoire et la langue germanique qu’il étudie depuis quelques années maintenant. J’aime beaucoup le programme du Studio Hébertot. On y découvre des histoires singulières, fortes et surtout très belles.

JAMAIS PLUS

« Alors que le nazisme est en marche dans l’Allemagne d’avant guerre, Frantz Weissenrabe, un jeune garçon ordinaire, est irrésistiblement séduit par la fraternité et les activités proposées par les jeunesses hitlériennes. Il devient ainsi peu à peu le jouet du fascisme, un bon petit soldat, prêt à tout, même à dénoncer son père lorsque celui-ci veut aider des juifs à quitter le pays. Face à la violence de l’arrestation de la famille juive et de son père Frantz va rompre avec tout ce qu’il  aimait et rejoindre le mouvement résistant « La Rose Blanche ».

Antoine Fichaux incarne admirablement  Frantz Weissenrabe un personnage fictif qui a néanmoins existé sous les traits d’autres Allemands dont beaucoup de jeunes étudiants. L’histoire qu’il nous raconte, son histoire est donc basée sur des faits réels. Très (trop) jeune Frantz est embrigadé dans les jeunesses hitlériennes, il y adhère avec fierté et passion. Lorsqu’il prend conscience des horreurs commises par le nazisme il ne tarde par à rejoindre son frère et ses amis  dans le mouvement de résistance La Rose Blanche. De jeunes étudiants commencent par des actes isolés à rédiger et distribuer des tracts pour dénoncer le régime nazi.

La résistance allemande, cette facette de l’histoire de la seconde guerre mondiale trop rarement évoquée. Jamais plus en parle avec beaucoup de justesse à travers le monologue de Frantz  condamné pour haute trahison. Depuis sa cellule Frantz attend paisiblement son exécution.

« Ce n’est pas difficile de mourir, il faut juste se laisser aller. Vivre demande plus d’exigence »

Frantz nous relate son parcours depuis l’euphorie des camps de vacances des jeunesses hitlériennes, jusqu’à son isolement dans sa cellule condamné à mort par ses idoles. Il écrit à sa mère ne sachant si elle lira un jour ses messages. Nous assistons à sa descente a enfers. Lorsqu’il caillasse les boutiques des familles juives, lorsqu’il accepte de prendre des coups parce qu’il faut s’endurcir, lorsqu’il dénonce son père qui a tenté de protéger une famille juive… il fait simplement ce que l’on attend d’un « bon Allemand », il est au service de sa nation, accomplissant son devoir tout simplement.

C’est une grande pièce que nous avons eu la chance de découvrir. Un monologue qui prend aux tripes avec un texte, une mise en scène et une interprétation formidable. La lumière et la musique compètent admirablement l’ambiance. On se prend en pleine figure cette face de l’Histoire  si peu connue, si peu évoquée, et on réalise combien rappeler les événements bons ou mauvais est une chose essentielle encore aujourd’hui. Savoir et se souvenir qu’il existait durant l’Allemagne nazie une minorité d’hommes et de femmes, des Allemands de tous âges et de toutes opinions politiques qui ont combattu le régime d’Hitler. 

Jamais Plus nous en parle de l’intérieur. Cette pièce nous plonge dans l’esprit de Frantz, dans son intimité.  Les sentiments jaillissent,  la fierté, la haine, la prise de conscience, le remord. Une réflexion sur l’endoctrinement, le pouvoir, les sentiments. C’est très émouvant et surtout sans jugement. On en ressort bouleversé.

Jamais Plus
A partir du 15 février
Jeudi et vendredi à 19h
Au Studio Hébertot
78 boulevard des Batignolles, 75017 Paris.

Info presse: Guillaume Bertrand. Coupe-file Communication
g.bertrand@coupefile.net Tel 06.76.83.42.15
www.coupefile.net
Crédit photo: ©Léo Paget

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Jamais plus. (Quand la jeunesse allemande se soulève)

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s