Le foot me saoule mais…

Pour moi l’univers du foot se résume à une sale mentalité et ce à tous les niveaux. Business avant d’être un sport, extrême violence dont sont capables les supporters, arrogance des joueurs. Arrogants mais bons seigneurs puisqu’ils feront don d’une partie de leurs primes aux associations.

Il y a le  joueur du dimanche et ces merdeux qui monopolisent la cour de récré. A leurs yeux si tu ne sais pas jouer, t’es qu’un sale pédé. Pire! t’es qu’une fille.

A propos ne dit on pas que le rugby est un sport de voyous joué par des gentlemen. On ne peut vraiment pas en dire autant du foot.

Et quand les p’tits gars du gouvernement s’y mettent, c’est insupportable.

Bref le foot me saoule (voyez comme je reste polie) mais…ce que j’ai vu hier dans la rue avant et après le match m’a fait penser un court moment aux derniers attentats que l’on a vécu en France. Tous ces gens installés aux terrasses voire par terre sur les trottoirs en attendant le coup d’envoi, puis hypnotisés par le match. Un court instant j’ai pensé « Si un taré débarque, c’est le carnage ». Mais voir tous ces gens euphoriques et heureux à tout de suite chassé ces pensées sinistres de mon esprit, ça m’a rendue joyeuse moi aussi. Pas pour le foot hein, on est d’accord mais tous ces gens dans la rue.

Quand je pense à cet abruti de joueur qui se la raconte en affirmant qu’il nous donne du rêve et nous met des étoiles plein les yeux.

Nan mais c’est toi qui rêves mon gars. Tu ne me mets aucune étoile nulle part.

En revanche tous ces gens qui s’éclataient hier c’était pour moi un beau et un grandiose fuck à la menace terroriste qui plane.

Le foot me saoule mais ça j’aime.

.
.
.
.
.
.

Publicités

6 réflexions sur “Le foot me saoule mais…

  1. C’est exactement ce que j’ai ressenti ! Le foot m’ennuie principalement mais hier j’avais envie de me laisser porter en me disant: si on gagne, si on fait la fête toute la nuit et que tout se passe bien, alors on sera guéri des attentats. Bon c’est un peu rapide comme raisonnement, mais tu vois l’idée. C’était une bonne thérapie en tout cas après ces trois années de peur latente. Ca m’a fait du bien, voilà.

    Aimé par 1 personne

    1. Je me souviens d’une coupe du monde de rugby qui se déroulait en partie en France (2007 ou 2008) Les supporters bien qu’imbibés de bière n’avaient pas du tout le même comportement que ceux du foot. L’ambiance était saine, vraiment conviviale et bon enfant.

      J'aime

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s