Le Panthéon, sur la montagne Sainte-Genevieve #EnFranceAussi

Septembre! Mois de la rentrée pour nous tous et coup de blues pour certains. Et en plus nous sommes lundi matin.
Allez, venez avec moi et pensons à autre chose. Partons à la découverte de la France et retrouvons notre rendez-vous mensuel #EnFranceAussi. Rendez-vous proposé par Sylvie du blog Le Coin des voyageurs.

Notre capitaine du mois,  Pauline de Petites Evasions et Grandes Aventures souhaite nous faire grimper les sommets.
« Sommet » est donc le thème de ce mois.
En fin d’article un très beau cadeau vous attend.

Je souhaitais trouver un sommet à Paris sans avoir à parler de ceux de la Tour Eiffel, de l’Arc de Triomphe, ou de la tour Montparnasse, éviter aussi de parler de la butte Montmartre. Je voulais une montagne, une véritable montagne. Et ben c’était pas gagné. Mais comme il était hors de question de faire faux bon à Pauline…

Pauline! Pauliiiine ! Je t’ai trouvé une montagne à Paris.

Direction Rive Gauche, sur une partie du 5ème arrondissement et du quartier Latin. Là se trouve la montagne Sainte-Geneviève qui est une colline mais que l’on nomme communément montagne. Vous me suivez? Son point culminant se trouve à…61 mètres d’altitude.

Si j’en vois un se marrer! J’ai quand même trouvé une satanée montagne à Paris alors, hein! oh!
Son sommet se trouve approximativement au niveau du 172 rue Saint-Jaques à l’angle sud-est du Forum. A peine deux pas plus loin se dresse :

Le PANTHÉON
Cette basilique devenue temple de la nation.

Vue de la montagne Sainte-Geneviève depuis les tours de Notre Dame. Au loin, le Panthéon.

 

En 507 sur l’emplacement d’un cimetière une première basilique voit le jour à la demande de Clovis afin d’y abriter sa sépulture. En 512,  Sainte-Genevieve la Sainte patronne de Paris qui a protégé la ville des Huns est inhumée près de son roi.
En 1744 , Louis XV souhaite faire édifier une nouvelle basilique afin de rendre grâce à ? A  Sainte-Geneviève encore elle.
Pour cela il fait appel à l’architecte Soufflot qui s’est fixé l’objectif de rivaliser avec Saint-Pierre de Rome et Saint-Paul à Londres. Pour édifier son église/monument Soufflot va s’inspirer des styles gotique, byzantin, et classique.
C’est en 1791 que la basilique devient notre Panthéon national. Il aura pour fonction d’honorer les grands hommes de la nation.
C’est ainsi que Voltaire et Jean-Jacques Rousseau se retrouveront face à face pour l’éternité.
Alors que la Nef est à nouveau consacrée au culte, Napoléon choisit la crypte pour honorer ces hommes qui ont servi l’Etat.

En 1885, un événement majeur tournera définitivement la page religion et attribuera au panthéon son rôle civique, les funérailles de Victor Hugo.

Aujourd’hui une visite de ce monument grandiose nous permet d’entrer dans l’Histoire, de s’émouvoir devant les sépulture d’hommes et de femmes qui ont marqué leur époque à tout jamais, de voir la terre tourner grâce au pendule de Foucault et de profiter d’un panorama époustouflant.

On visite ?

Commençons par la Nef et ses colonnes corinthiennes.

.
.
.
.

Nous sommes sous la coupole. En levant la tête on peut apercevoir l’occulus. En la baissant nous voyons la terre tourner. Sauf qu’aujourd’hui le pendule de Foucault était absent.

.
.
.

Tout en admirant les peintures sur toiles marouflées retraçant l’histoire de Sainte-Geneviève et racontant les origines chrétiennes et monarchique de la France, on se dirige vers l’oeuvre de Sicar. La Convention Nationale.

.
.
.
.
.

Arrive ensuite l’escalier qui nous mène à la crypte. Ils sont tous là ou presque.

.
.

Dans le vestibule on retrouve le siècle des lumières en la présence de Voltaire et Rousseau.

Je suis tombé par terre, c’est la faute à Voltaire…
Le nez dans le ruisseau c’est la faute à Rousseau…

Les Grands Hommes ! Jean Moulin, Jean Jaures, Simone Veil, Victor Hugo, Pierre et Marie Curie, Victor Schoelcher, Condorcet,Germaine Tillon, Pierre Brossolette et bien d’autres.

.
.
En compagnie d’Emile Zola et Victor Hugo, se trouve au fond Alexandre Dumas.
.
.

Les hommages.

.
.

Il est possible en payant un supplément de grimper jusqu’au dôme ou vous attend une vue magnifique et 200 marches à se farcir. Cette visite est très réglementée. Nous partons à heure fixe. Ce n’est pas une visite guidée mais nous sommes encadrés d’un agent de sécurité et d’un guide qui répond avec plaisir à nos questions.

.
.
Ah ! Les toits de Paris.
.
.
.
Un dôme en pierre constitué de trois coupoles (non visibles)  qui s’emboîtent. Pour un poids total de 11000 tonnes.

 

Que ceux qui ont grimpé les 200 marches lèvent le doigt. Vous avez le droit de participer au concours et de tenter de gagner une smartbox Week-end insolite. Pour tenter votre chance, c’est simple. Laissez un commentaire ici ou chez l’un des blogueurs participants sans oublier de mentionner votre participation sur la page facebook #EnFranceAussi ICI. Pour être certain de ne pas faire de bêtises, je vous conseille de lire le règlement

 

 

 

Publicités

12 réflexions sur “Le Panthéon, sur la montagne Sainte-Genevieve #EnFranceAussi

  1. Le Panthéon est un magnifique temple, grandiose, que je ne connais pas malheureusement. Sobre et austère, la crypte doit être émouvante par tous les grands noms de l’histoire qu’elle abrite. Bravo pour les 200 marches que tu as gravies, pour nous faire profiter de cette belle vue ! Bonne journée !

    J'aime

  2. Je lève le doigt ! J’y suis monté !! Par une belle matinée ensoleillée de mai, c’était superbe. Du coup, je me suis dit que la prochaine fois, je contacterai le CMN pour être autorisé à aller tout tout en haut, à hauteur de la lanterne … 🙂 Merci tout plein Sabrina pour ces photos, ça me rappelle de beaux souvenirs !

    J'aime

  3. Ce bâtiment est grandiose et magnifique. De tous mes voyages à Paris, je ne pense pas y être déjà allée. Je ne sais pas s’il faut beaucoup faire la queue pour pouvoir y entrer mais ça m’a l’air d’être une belle alternative à d’autres monuments parisiens saturés.
    Et puis monter jusque dans la coupole pour avoir cette vue, trop beau.

    J'aime

  4. Bien sûr j’entends régulièrement parler du Panthéon mais je ne savais pas à quoi il ressemblait à l’intérieur… Eh bien maintenant grâce à toi c’est chose faite, du moins virtuellement… Merci pour cette belle découverte ! Tu as réussi à nous trouver une montagne à Paris, bravo !

    J'aime

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s