Septembre au Théâtre de Nesle

Comme je l’annonçais ici, samedi je suis allée à la soirée d’ouverture du Festival 7,8,9 qui s’est déroulée au théâtre de Nesle. Pour cette 4ème édition, les artistes sont venus nous présenter les spectacles qu’ils joueront durant tout ce mois de septembre. Un florilège de pièces, et spectacles. Nous allons être gâtés. Coté théâtre il y aura du classique avec Victor Hugo et Molière, du contemporain, de l’impro, des créations, du jeune public, du seul en scène ainsi qu’une pièce en espagnol. Seront au programme des spectacles musicaux et ainsi qu’une programmation pour jeune public.

Entre coup de cœur, curiosité, émotion et fou-rire, on a envie de les voir tous. Malheureusement par manque de temps il m’a fallu faire un choix.

-Il y a un moment déjà que je vois l’affiche de Akihiro Nishida Les tribulations linguistiques d’un Japonais découvrant la France. Notre artiste remet ça avec Ah le Japon! Les tribulations d’un Japonais rentrant dans son pays.

Après une longue navigation dans l’océan de la culture française avec son dictionnaire français-japonais, Kiki retourne à son port d’attache, le Japon. Mais ce nouveau Japon l’embrouille. Très embarrassé Kiki manifeste son émotion. Est ce qu’il va jeter l’encre ou repartir? Revoilà Kiki.

Akihiro a réussi à nous faire rire de ses malheurs et apporte un nouveau souffle à ce thème d’expat en détresse. A voir (absolument) le 30 septembre à 18h.

-Lors de la présentation de Maudite Révolution j’ai été scotchée par le charisme des deux comédiennes et du metteur en scène. Le samedi 8 à 17h; le dimanche 9 à 18h, le jeudi 13 à 19h, le dimanche 23 à 20h.

  Pourquoi Nedjma, fille d’immigrés, connaît-elle la révolution française mieux que lui ? Pourquoi se passionnait-elle, adolescente, pour un événement qui n’était pour lui qu’un chapitre de son manuel scolaire ? Ces questions amènent un homme à explorer la révolution au-delà du roman national.

-Dom Juan est une femme. Et Sganarelle (sa servante) une femme aussi, tant qu’à faire. J’ai hâte de découvrir cette version de l’oeuvre de Molière. Et si Dom Juan était une femme. Le vendredi 14 à 21h00 et le dimanche 16 à 20h.

Une femme libre, de corps et d’esprit. Lucide, elle refuse l’hypocrisie, le mensonge, en amour comme en religion et revendique le plaisir avec aplomb, au point de désorienter Sganarelle sa servante qui ne s’est plus à quel saint ni sein se vouer.

-Pas de festival sans un docteur, pas de festival sans le Docteur Dory. Dans la catégorie spectacles musicaux nous retrouvons Les Lundis d’adieu du Dr Dory. Tous les lundis du mois de septembre.

Pourquoi se dire adieu? Seul au piano, Cyril Dory explore avec vous cette étrange question grâce à des airs de tous les temps: chanson française, pop anglaise, générique TV…grâce aux chansons du Dr Dory, vous ne direz plus jamais adieu sans savoir…pourquoi!

Un mois bien sympa et riche s’annonce. Des grands spectacles que je vous invite à découvrir.

Merci à Aurélie Brunet pour ces belles découvertes.
Chargée de communication
aureliebrunet75@gmail.com 06 51 32 02 97

 

Publicités

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s