Maudite Révolution.

Pourquoi Nedjma, 15 ans, se passionne-t-elle pour Robespierre ? Pourquoi la révolution est-elle, dans toute l’histoire de France, la seule chose qui la concerne ? Un homme cherche à comprendre. Il découvre comment la révolution est devenue le mythe fondateur de la république coloniale mais aussi comment elle a survécu dans les paroles et les actes de ceux-là mêmes que la France opprimait. A la recherche de Nedjma, il rencontre Robespierre, Saint-Just, Toussaint Louverture, Jules Vallès, Aimé Césaire, Yacine Kateb ou encore Thomas Sankara : le désir d’une rencontre ravive l’aspiration révolutionnaire.

Maudite Révolution

Une pièce présentée par la Compagnie Tabasco, avec Yves Comeliau, Sabrina Manach et Sophie Tonneau.

Sur scène, trois personnages. Un homme qui jongle entre questionnements et prise de conscience. A ses côtés nous réalisons avec amertume que ces pensées révolutionnaires ont constitué le pilier de cette république coloniale et raciste.
Et il y a ces deux femmes qui tour à tour se mettent dans la peau de ces différents personnages que sont:  Jules Vallès, Victor Hugo, Danton, Robespierre, Aimé Césaire, Kateb Yacine ou Frantz Fanon...et bien entendu Nedjma. Nous sommes à mi-chemin entre scènes de théâtre et documentaire. La lutte n’a jamais cessé, les injustices n’ont jamais pris fin. Comme ces paysans « ignorants » de 1789, hommes et femmes sont opprimés. Les « ignorants » d’aujourd’hui sont ouvriers, esclaves et peuples colonisés. Leur vie durant, ils se battent pour leur liberté.
Mais alors comment peut on revendiquer être les enfants de la Révolution Française tout en colonisant des territoires et asservir des peuples entiers? 

J’ai adoré cette pièce  qui est très particulière. Elle nous rappelle sans détour combien les valeurs de la République hérité de cette Révolution ont simplement été (et le sont encore) bafoués.

Je suis allée voir cette pièce avec Jules (bientôt 17 ans) pour d’une part partager ce moment avec lui et d’une autre recueillir son ressenti. Nous en avons discuté avec Ugo 19 ans. Entre grande réflexion et  questionnement c’est alors que j’ai réalisé que j’avais deux « Nedjma » à la maison. Deux défenseurs de Robespierre. 

 

Maudite Revolution de Olivier Tonneau
Avec Sabrina Manach, Sophie Tonneau et Olivier Tonneau

Cette pièce s’est joué au Théâtre de Nesle dans le cadre du FESTIVAL 7.8.9. Jusqu’au 30 septembre le théâtre de Nesle propose un florilège de pièces et spectacles de grande qualité.

Merci à 
Aurélie Brunet
Chargée de communication
aureliebrunet75@gmail.com
06 51 32 02 97

 

 

 

 

 

Publicités

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s