Dormez, je le veux ! Un Feydeau plus déjanté que jamais.

Justin, valet impertinent et rebelle, possède des dons d’hypnotiseur. Il a l’habitude de se servir de ses pouvoirs contre son maître, Boriquet, et de lui faire faire toutes les tâches du logis. A ses dépens, Boriquet devient l’esclave de son domestique. La vie est si douce… mais c’est sans compter sur les lubies de son bourgeois de maître ! Celui-ci projette de se marier !

Catastrophe !!! Justin doit réagir au plus vite et compte bien sur ses dons pour retourner la situation à son avantage… du moins l’espère-t-il…

.

Cette pièce c’est comment dire, un délire, une autre dimension. Elle est portée avec panache par la troupe Saynète et sans bavure.

Les choses commencent en douceur (quoi que) pour ensuite prendre de la vitesse et là tout s’enchaîne. Répliques et gags se succèdent à toute vitesse pour notre plus grand plaisir. Ce soir là (et j’imagine à chaque représentation) les comédiens ont tout donné, ils sont tous aussi talentueux les un que les autres C’est un bonheur de les voir jouer. Ovation tout de même pour les deux futures belles-sœurs (8 mars oblige) qui nous ont fait vivre un moment d’anthologie à l’heure du thé. C’est audacieux, moderne et tellement drôle. Comme j’aurais aimé être une petite souris, pour visiter moi aussi la serre de Boriquet.

.

Les chansons de variété parsemées ici et là entre les répliques donnent une dynamique à la pièce, on se surprend à chanter depuis notre siège et c’est tout simplement savoureux.

.

J’ai ri, mais ri en compagnie de tous ces personnages attachants et complètement barjes. Et bon sang que ça fait du bien. Je n’ai qu’une chose à dire: foncez ! Foncez vite voir cette pièce qui est un succès.

Je récapitule: Un Feydeau, des comédiens fabuleux, un petit théâtre chaleureux, une adaptation décalée et délicieuse, des fous-rires garantis. Pourquoi, mais pourquoi je ne suis pas allée voir cette pièce plus tôt?

Pour info ce spectacle fut nommé dans la catégorie « Meilleur spectacle d’humour » P’tits Molières 2018. Et pour ceux qui ne peuvent pas la voir à Paris, sachez qu’elle se jouera à Avignon cette année.

Dormez, je le veux!

Auteur : Georges Feydeau
Artistes : Deniz Atay, Olivier Bauwens, Laetitia Bonmartel, Alexan Bidou,
Florine Celestin, Isabelle Degraeve, Alexandre Guédé,Arnaud Kob, Sebastien Lumbreras, Lucile Noury, Stéphane Théron
Metteur en scène : Sylvie Auger

Merci à Stéphane Théron et la troupe Saynète et sans bavure!
Publicités

4 réflexions sur “Dormez, je le veux ! Un Feydeau plus déjanté que jamais.

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s