Paris cosmopolite

C’est encore avec plaisir que je retrouve le collectif #EnFranceAussi avec le thème La France cosmopolite.  Cette fois sans retard et pour cause, je suis aux commandes de ce mois de septembre.
Le rendez-vous mensuel #EnFranceAussi est une idée de Sylvie du blog Le coin des voyageurs 

 

A l’heure où l’immigration est pour beaucoup synonyme de menace, de danger, de fléau on a oublie malheureusement ce que les cultures et coutumes d’ailleurs nous ont apporté et nous apportent encore.
Je vous préviens, il n’est pas question ici de débat sur l’immigration. Je ne répondrai pas aux commentaires à base de « je suis contre.. » « et les migrants ceci, les migrants cela.. » Je n’en ai ni l’envie, ni l’énergie.

J’aimerais simplement évoquer cette France plurielle et cosmopolite, cette magnifique France qui a su depuis des siècles s’imprégner et préserver ces cultures qui font aussi sa richesse et sa beauté. Ces cultures qui (pour reprendre le terme du musée du Quai Branly) dialoguent entre elles. Un héritage fabuleux que l’on ne remarque parfois plus. A l’image des Mamas italiennes qui ont largement contribué à transmettre l’âme de leur pays d’origine à Sète, aux immigrés polonais qui ont apporté une dimension culturelle au bassin minier, ou encore à Marseille cette ville multiculturelle et si chaleureuse. Mais revenons à Paris qui n’a rien à envier aux autres. Paris cette ville cosmopolite depuis le Moyen-âge (source: l’office du Tourisme de Seine-Saint-Denis).  Dans les rue, les bars, les commerces ça parlent anglais, mandarin, espagnol, arabe, italien, allemand, russe et un peu titi parisien.
Je vous propose donc une nouvelle balade parisienne. Une balade pour faire le tour du monde ou presque.

Se réconcilier avec Barbès et la Goutte-d’Or

Malgré la mauvaise réputation qui leur collent à peau, j’aime comme beaucoup de gens me rendre dans ces quartiers où les choses évoluent doucement mais surement. Je ne m’y suis jamais sentie en insécurité et le folklore y est total. Les salons de coiffure africains et épiceries colorées de la Goutte-d ‘Or, le marché à Barbès… On y trouve une ambiance unique, ça sent bon la chorba, le tajine. L’Algérie n’est pas loin. Pour prolonger l’ambiance orientale cette fois en version zen, direction la Grande Mosquée de Paris avec en plus de sa visite, son hammam et son salon de thé (à la menthe) de style mauresque andalous. La Grande Mosquée fut construite en hommage aux milliers de musulmans morts lors du premier conflit mondial.

.
.
.

Pour  passer le l’Inde à l’Afrique il n’y a qu’un arrondissement, le10ème. Entre les rue du Château d’Eau, du Faubourg Saint-Martin et Boulevard de Strasbourg.

Le temple des mèches et tresses africaines
.
Le passage Brady ou l’Inde à Paris. Ici ça sent bon les épices. On y trouve restaurants et commerces Indo-Pakistanais, réunionnais et mauriciens. Bienvenue à Little India.

Saveurs asiatiques

Les quartiers asiatiques bien connus pour leurs restaurants, dragons, lanternes rouges et le fameux nouvel an chinois. Impossible d’imaginer Paris sans son Chinatown le plus ancien et le plus important au monde. Il offre un total dépaysement, une véritable invitation au voyage.

.
Au cœur du défilé.
Petits mômes
.
Vendeurs de rue. Porte d’Ivry
Paris quoi!

Alors que le rouge domine dans le 13ème et dans le quartier de Belleville, des noms évocateurs tels que Saké, tempura, kimonos, manga nous sautent aux yeux. Nous sommes à Little Tokyo non loin d’Opéra rue Sainte-Anne et alentours dans le 2ème arrondissement. Oubliez un peu les sushis et dégustez plutôt du Natto ces graines de soja fermentées et gluantes. Un délice!

Chez Komikku rue des Petits Champs on y trouve bien entendu des mangas mais aussi et surtout un accueil très sympa,  et une grande variété d’articles culturels japonais.
Un des nombreux, très nombreux restaurant du quartier.
.
Mais pourquoi partir au Japon ?
Mon péché mignon. Gâteaux au haricot rouge.
Natto

Quand les Celtes s’en mêlent

Même si nous y allons trop rarement, il y a un lieu que l’on aime beaucoup à Paris dans le quartier du Marais. The Auld Alliance, plus qu’un pub, une adresse où tout le monde est cool. Auld Alliance en hommage à l’amitié France Ecossaise qui unissait les deux pays contre leur ennemi commun l’Angleterre. Bière écossaise, whiskies, haggis et jeu de fléchettes, la soirée ne peut être que bonne.

.
.

Il n’y a pas que le pub dans la vie. Le Centre Culturel Irlandais est un incontournable pour qui veut faire connaissance avec l’histoire de l’Irlande. Situé dans le Collège des Irlandais, une ancienne résidence datant de 1578. Elle abritait une importante communauté irlandaise de prêtres, mais aussi d’étudiants laïcs. Dans sa bibliothèque patrimoniale du 18e siècle vous pouvez admirer une de 8000 ouvrages dont trois manuscrits médiévaux enluminés. Le CCI abrite également une chapelle consacrée à Saint-Patrick,

 

Lecture de Dracula de Bram Stoker à la bibliothèque du CCI

Les Russes aiment Paris.

A les différence des autres immigrés, les Russes ont choisi en plus grand nombre de poser leurs valises à Paris. Le 13ème arrondissement a ouvert ses portes à ceux qui ont fuit la révolution d’octobre. Ils étaient embauchés par une compagnie de taxi qui a fait construire des logements à ses employés. Un ensemble d’une vingtaine de maisons blanches construites sur le toit du garage où étaient rangeaient les taxis. Ainsi les employés ne perdaient pas de temps pour se rendre sur leur lieu de travail et récupérer leur véhicule. La Petite Russie est née. Elle ne se visite pas, je n’ai donc pas de photos mais restons en compagnie des Russes pour qui une autre construction fut réaliser, plus récente et accessible. La Cathédrale de la Sainte-Trinité de Paris. Lieu de culte orthodoxe de style byzantin et russe. Elle se trouve dans le 7ème arrondissement. Ses coupoles sont visibles depuis la rue Cognacq Jay ou du pont de l’Alma. Son histoire depuis le projet de sa construction est assez rocambolesque. Un article plus complet et en prévision.

.
.
.

Restons en Russie enfin à Paris avec cette fois la population de Juifs ashkénazes d’Europe de l’est fuyant les pogroms et la menace nazie. Installée dans le quartier pittoresque du Marais plus exactement dans la charmante rue des Rosiers où les ont rejoint les Juifs séfarades (d’Afrique du Nord). Levez nez et partez à la recherche de l’un des meilleurs falafels ou de la plus succulente boule au miel du monde.

Quartier pittoresque je vous dis.

Et le Tibet dans tout ça? Bien que peu nombreux à Paris, les Tibétains  sont bien présents et c’est tant mieux. Boutiques, librairies, restaurants, les lieux ne manquent pas pour découvrir les coutumes tibétaines. La Grande Pagode du Bois de Vincennes qui abrite le siège de l’Institut international bouddhique est le lieu idéal pour une parfaite immersion dans la culture de ce pays. Ne loupez pas les fêtes qui y sont organisées, c’est toujours un grand moment de convivialité.

.
.

Ce (presque) tour du monde des cultures se termine. Si vous connaissez d’autres lieux bien sympas, venez les partager ici.

 

 

En attendant tentez votre chance de gagner ce cartoville spéciale Marseille. Un cadeau offert par les éditions Gallimard. Pour participer laissez un commentaire ici ou chez l’un des membres du collectifs. Pensez à annoncer votre participation sur la page FB #EnFranceAussi en mentionnant le blog sur lequel vous avez participé.

Bonne chance.

De belles découvertes nous attendent chez les autres participants.

 

 

 

Publicités

21 réflexions sur “Paris cosmopolite

  1. Coucou! Moi aussi j’adore la pâte de haricot rouge (de préférence dans un dorayaki, gourmandise oblige) :p Bon j’ai quand même toujours envie d’aller au Japon mais c’est vrai que Paris est riche de beaucoup de diversité!

    Aimé par 1 personne

  2. Tu es un puits intarissable lorsqu’il s’agit du Paris insolite, « hors des sentiers battus » (pour reprendre l’expression galvaudée mais que j’aime tant lorsqu’il est vrai)! Tu le connais bien, tu le racontes toujours de façon surprenante et passionnante! T’as jamais pensé écrire un guide ou organisé des visites guidées??!!

    J'aime

    1. Merci ma chère Annabelle. Ça fait sacrément plaisir un commentaire comme le tien. Je dois t’avouer que cela m’a traversé l’esprit. D’autant que ça me permettrait de faire de nouvelles découvertes. Cette ville, je la découvre à l’infini et au-delà… encore merci à toi. 😘

      J'aime

  3. Ouf, je crois que je viens de rentrer d’un tour du monde express ! J’ignorais l’existence des quartiers russes et japonais, ça mérite une petite visite. Merci pour toutes ces photos qui nous font voyager sans sortir de Paris. Si tu aimes te faire chouchouter, je connais un hammam tenu par des Marocaines rue Montorgueil.

    Aimé par 1 personne

  4. Merci pour ce tour d’horizon des cultures à Paris ! Les russes sont également pas mal implantés vers Montparnasse et il y a également aussi pas mal de polonais dans le coin ! 🙂 Sinon y’a les bretons à Montparnasse (quoi ? tu ne le savais pas, les bretons ne sont pas français ! 😀 😀 :D)

    Voir tous ces petits restaurants m’a ouvert l’appétit !

    J'aime

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s