Le Beef Steakhouse dans le Marais

Que c’est bon de revenir dans le quartier du Marais et par la même occasion découvrir une nouvelle adresse. Après notre glacier coup de cœur, je viens vous parler de notre restaurant coup de cœur.

Le Beef

.

C’est dans la fameuse rue des Rosiers, au 33 que se trouve le Beef, un restaurant steakhouse qui propose des viandes d’exception et de grande qualité servies dans un très beau cadre. Des murs en pierre datant du XVIème siècle pour la salle et du XIIème siècle pour la cave. Des murs qui nous rappellent la chance que nous avons d’être installés dans ce quartier historique.
A l’origine de ce projet, Christophe Soret qui est président Directeur Général, à Qweek par Garcon Mag, directeur du Diva’s Kabaret, Manager à la Soirée des Garçons, producteur, à Toc Toc Show de Martine Superstar, organisateur, à l’apéro des garçons, directeur de la publication, à Fetish Le Mag, directeur de la publication, à HotVideo, directeur Général, à Garçon Magazine. Oui Christophe Soret est un vrai chef d’orchestre. Aux fourneaux, le jeune et talentueux chef Daniel Renaudie, franco-israëlien, élevé à Jérusalem puis à Tel Aviv, passé là-bas en cuisine chez Raphy Cohen au Raphaël, mais aussi à Amsterdam à l’étoilé de l’Intercontinental la Rive, débarqué à Paris. Voilà pour les présentations.

En salle comme en terrasse l’ambiance y est cosy, raffinée et décontractée. Nous avons beaucoup aimé cette agréable mixité entre sobriété et cette pointe de chic.

.
.
.

Notre viande est servie dans des assiettes si simples et si belles. A propose d’assiettes, on parle de leur contenu? Je n’y passerai pas par quatre chemins, tout était excellent. Le bon pain frais accompagné de sa coupelle de beurre aux herbes pour patienter annonce la couleur. Ici tout est fait maison ( quant au pain, il est livré chaque matin en provenance de Farine&co, une boulangerie dans le 11ème).

Au restaurant le Beef, on vous sert de la viande maturée*, des légumes frais et bio, des sauces confectionnées maison avec talent et amour et du bon vin. Au Beef, la vie est belle.

.

Dès l’entrée nous avons définitivement craqué pour ce lieu. Tartaccio pour Jean-Marc et French Cigar pour moi. Avant de poursuivre, je vous dois un aveux, en ce qui me concerne je mange rarement de la viande, je ne suis pas végétarienne mais c’est comme ça, j’en mange rarement. Jean-Marc quant à lui la mange toujours ultra cuite (c’est blasphème je sais). Et bien le Jean-Marc s’est régalé le bidou avec son tartare, pardon Tartaccio: cette fine couche de viande charolaise émincée au couteau avec sa moutarde, ses échalottes, câpres, persil et croutons. J’en suis témoin, non seulement il a mangé une viande crue mais il s’est régalé. Moi aussi puisque je lui en ai piqué. Mon French Cigar, feuille de brick farcie au bœuf avec ses aromes provençaux était une pure merveille. Le Beef m’a définitivement réconciliée avec la Bavette. Je n’ai jamais été copine avec cette viande parce que trop souvent déçue dans les brasseries. Cette Bavette quand j’y pense était si onctueuse, si fondante que j’en ai oublié ma sauce.

Tartaccio
French Cigar

Les Keftahs de Paname sorte de petits beignets aux herbes que Jean-Marc a choisi accompagnés de sa moutardine apportent cette saveur typique du fait maison. Agréable découverte pour nous avec notre verre de Vacqueras. Comme il est précisé sur la carte, ce vin est puissant et élégant. Je me vois bien en remplir ma cave dans les Orties.

.

Une délicieuse purée de pomme de terre ça vous dit? Au Beef elle est avant tout rafraichissante, c’est la purée fraicheur au citron et cébette. Une purée au bon gout de patate écrasée. Jean-Marc a accompagné ses Keftahs de frites maison. Là encore délicieuses.

.Bavette et sa purée fraicheur.

A présent, nous allons attaquer les desserts, je sais déjà que vous aller me maudire. Crumble pour l’un et cheesecake pour l’autre, nous avons simultanément touché du doigt le paradis.

Un crumble déconstruit aux fruits de saison.
Confiture maison pour mon cheesecake chéri.

Besoin de préciser que le service est impeccable? Je précise, le service est impeccable. Christophe Soret a à cœur de partager sa passion et ses convictions. Un repas servi par ses soins est là aussi un délice. Je me suis également régalé de ses explications. Ce tout jeune restaurant (ouvert fin juin) à tout d’un grand.

Bien plus qu’une bonne adresse, le Beef est ce lieu où l’on mange bien et où l’on se sent bien. Les non carnivores trouveront leur bonheur au Beef avec le poisson du jour.

Psst.. à la même adresse Le Diva’s  Kabaret inauguré en 2019 nous réserve de belles soirées à partir de la rentrée. J’ai hâte de vous en parler.

C’est en réponse à une invitation que nous avons découvert cette très bonne adresse. Je précise et j’insiste sur le fait que mon avis sur les produits et l’accueil de la maison ne m’a pas été dicté sous la menace ou la torture. Cet avis et sincère et vrai.

Le Beef est un véritable coup de cœur. Notre coup de cœur culinaire de l’année.

*Viande maturée: Le process de la maturation a toujours existé. Les anciens bouchers faisaient déjà de la maturation dans les chambres froides. Ce qui est nouveau c’est la maîtrise du procédé et la durée. Aujourd’hui, la viande est maturée pendant minimum 30 jours dans une cave dédiée.

5 réflexions sur “Le Beef Steakhouse dans le Marais

Répondre à Sabrina Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s