Le square du Vert galant

Nous sommes sur l’ile de la Cité dans le premier arrondissement. Plus exactement dans le quartier Saint-Germain l’Auxerrois. Je vous attends au niveau de la statue équestre de Henri IV.

Le square du Vert galant

A l’origine, des petites îles

Ici se trouvaient trois petites iles dont l’ile des Passeurs de vaches, l’ile de la Gourdaine et l’ile aux juifs qui une fois réunies ont donné naissance à l’ile de la Cité .Leur fusion a permis la réalisation du pont Neuf et de la place Dauphine. Ce pont dit neuf est en réalité le plus ancien de Paris. Il est le seul pont parisien qui traverse la Seine sur toute sa largeur. La place Dauphine est un joli triangle à l’abri de la cohue parisienne. Nommée ainsi en l’honneur du Dauphin Louis XIII.

.
Ile de la Cité

Place Dauphine.

Henri IV

Ce square est nommé ‘Vert Galant’ en hommage au roi Henri IV grand séducteur en son temps dont la statue équestre domine l’emplacement. Cette statue fut massacrée à la Révolution. C’est à la restauration qu’une seconde est venue la remplacer.

.

Sept mètre en deçà

Le voilà notre joli square. Pour y accéder il suffit de contourner la statue d’Henri et de descendre les marches qui mènent 7 mètres en deçà des habitions actuelles. Au XVIIIe siècle se trouvait un établissement de bains très prisés des Parisiens. Les crues de la Seine ont eu raison de cet établissement qu’elles ont englouti. C’est en 1836 que le square voit le jour. Il offre un petite havre de paix, une pause rafraichissante et surtout une vue magnifique sur la Seine et les monuments proches comme le musée du Louvre.

.
.
Vue sur la rive d’en face.
Le square du Vert Galant un jour de printemps. Au loin, le Louvre.
Quand la Seine n’en fait qu’à sa tête. Le square du Vert Galant lors de la crue de 2018

Faune et flore

Comme de nombreux jardins parisiens, le square du Vert Galant abrite une faune et une flore remarquable: érable, saule pleureur, marronniers et même un noyer noir aux noix comestibles (j’ai pas gouté). On y croise entre autre, des poules d’eau, des Foulques macroules au front blanc, et la fameuse mouette rieuse.

.
.
.
.

Curiosités

En provenance de l’île Sainte-Hélène une pierre est venue s’installer dans ce square. C’était en 1967 à l’occasion du jour de l’inauguration de l’exposition universelle de Montréal. Ce fragment de rocher symbolise ainsi l’amitié Franco-Canadienne.

.

Pour terminer sur une note dramatique et barbare sinon ce n’est pas drôle. C’est ici même que fut dressé le dernier bucher des Templiers. Le 18 mars 1314.

.
.

 

On n’oublie pas de mentionner qu’en 2007, le square a obtenu le label « espaces verts écologiques » décerné par ÉCOCERT4.

 

 

 

Vous trouverez dans le jardin un kiosque de garde.

Une pierre en provenance de l’île Sainte-Hélène (Montréal) fut déposée dans le square du Vert-Galant. 

Érigé en hommage à Henri IV et à ses nombreuses maîtresses, le square du Vert Galant a obtenu le label « Espace vert écologique » en 2007. Et pour cause, le square offre une faune et une flore impressionnante pour un parc se trouvant au centre de la capitale. Par conséquent, ce square est devenu l’un des lieux les plus prisés pour des balades romantiques où les amoureux profitent des petites croisières en bateaux et d’une magnifique perspective sur la Seine, le Musée du Louvre et l’Hôtel de la Monnaie.

2 réflexions sur “Le square du Vert galant

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s