Monstre-moi au théâtre de la Croisée des chemins

En attendant son procès, la tueuse en série Alina Warnant est suivie par la psychiatre France Quint pour déterminer son degré de responsabilité. Entre séduction et manipulation, jusqu’où ce face à face va-t-il les mener? Peut-être jusqu’au monstre qui sommeille en nous?

Monstre-moi

Les tueurs en série

Quel sujet fascinant n’est-ce pas ? Ces criminels, ces prédateurs, ces psychopathes,  ces détraqués, ces monstres comme on aime les nommer, nous pensons les connaitre et pourtant… Cette pièce écrite et mise en scène par Laeticia Leroy est bouleversante.  Monstre-moi, est une réflexion profonde, l’auteure maitrise vraiment le sujet pour l’avoir creusé et décortiqué. En quoi l’acte d’un crime gratuit serait plus terrifiant qu’un autre? Mais en fait, ces crimes commis sont-ils réellement gratuits?

Des comédiennes magnifiques de talent et de beauté.

Nathalie Peltier excelle dans son rôle de tueuse en série immorale et dérangée. Du personnage charismatique et mystérieux elle passe avec une aisance déconcertante à celui d’une petite fille fragile et torturée. Clara Hertz interprète avec talent cette psychiatre qui tente d’analyser le comportement de sa patiente. Entre compassion et répulsion elle joue avec ambiguïté ce personnage censé maintenir le cap. Laeticia Leroy, incarne avec beaucoup de justesse la petite amie délaissée. Son personnage nous extrait ponctuellement de cette ambiance lourde et pesante.  Trois rôles qui se complètent et servent à merveille cette histoire sordide qui peut être l’histoire de chacun de nous. Chacune exprime sa propre souffrance et sa solitude. Sont-elles des montres, le sommes nous, pouvons nous le devenir un jour?

.
.

Une mise en scène très bien ficelée

Une mise en scène très bien ficelée qui nous met dans l’ambiance avec originalité et nous plonge sans attendre au cœur de l’intrigue. La tension est présente, palpable, envahissante. parfois.  Dans cette pièce différents thèmes sont évoqués avec subtilité et intelligence : la folie, les rapports humains, l’homosexualité, la passion, la morale, les regrets. Monstre-moi est aussi et avant une histoire de femmes, de femmes tourmentées. Encore une pièce que l’on a beaucoup, beaucoup aimée tant elle soulève des questions essentielles. Un belle pièce, servie par de talentueuses comédiennes.

Au théâtre de la Croisée des chemins
le samedi à 19h et dimanche à 17h
Auteur : Laëtitia Leroy
Artistes : Clara HertzLaëtitia LeroyNathalie Peltier
Metteur en scène : Laëtitia LeroyVirginie Hazard

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s