Pour unique soleil de Joseph Agostini

/Ces dernières semaines j’ai pris le temps de lire. De lire deux livres que j’ai beaucoup aimés. Je vais dans un premier temps vous parler d’un roman.

Pour unique soleil de Joseph Agostini

Cathy jeune fille un poil révoltée a une passion pour Daniela Lumbroso. Un jour, elle croise dans la rue une femme qui ressemble comme deux gouttes d’eau à la célèbre journaliste. Persuadée qu’il s’agit de son idole, Cathy est prête à tout pour l’approcher, espérant un retour de cet amour sans limite qu’elle lui voue.

Pour unique soleil

Le roman

/Ce roman évoque l’amour à sens unique. Quand l’admiration pour un être, devient obsession. Cathy est cette fan qui aime à l’extrême au point que son existence toute entière gravite autour son idole. Du moins de l’image qu’elle s’en fait.

C’est également un réflexion sur les ressemblances mystérieuses, sur la remise en question de soi, sur l’introspection.

A travers cette histoire, nous suivons l’existence de 4 femmes que rien ne prédisposait à ce qu’elles se rencontrent un jour. 4 existences, 4 chemins de vie qui vont se croiser et se révéler. Au centre, il y a cette jeune fille Cathy qui consacre sa vie à son idole avec pour seule règle: se mettre aucune limite. La psychologie est pour ainsi dire le 5ème personnage. S’il est question de souffrance et de solitude, ce récit met également en évidence la compassion et la générosité.

Ce livre est très agréable à lire, l’histoire est captivante et les personnages très attachants. Cette lecture nous ramène aux années 90. Dans ce monde où l’audiovisuel était roi. Avant que l’ouragan internet viennent tout balayer.

L’auteur

Joseph Agostini est psychologue clinicien, régulièrement invité sur RTL et chroniqueur au Huffington Post, il intervient fréquemment dans différents médias. Il traque l’inconscient à travers ses différents essais littéraires et ses pièces de théâtre. Il est l’auteur d’un premier roman : La traversée des mensonges, du premier essai psychanalytique sur Gainsbourg : Gainsbourg sur le divan, en collaboration avec Audrey Tordelli et sur la chanteuse populaire Dalida Dalida sur le divan,  de Manuel d’un psy décomplexé, de Manuel pour en finir avec la mort en collaboration avec Agnès Rouby et de Avez-vous le sens de l’amour – Sur les chemins d’une intelligence amoureuse en collaboration avec Meta Tshiteya. Il est également dramaturge, auteur de nombreuses pièces jouées à Paris et en Avignon (On peut se pendre avec sa langue, Barbarie Land, Œdipe à la folie…).
Sa page Facebook
Son compte Instagram

Dans un tout autre registre, je viens de terminer la lecture de « Tueurs en série sur le divan » du même auteur coécrit avec le psychologue clinicien et psychanalyste Jean-Benoît Dumonteix. Je vous en parle très bientôt.

Pour unique soleil
de Joseph AGONSTINI
aux éditions ENVOLUME

.
Merci à Dominique Lhotte attachée de presse.

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s