Balade dépaysante autour du lac Daumesnil

Comme les parcs Montsouris, Monceau ou encore les Buttes Chaumont, le lac Daumesnil est né d’un projet de grande envergure. Celui d’offrir aux Parisiens ces espaces verts tant prisés. Un beau projet mené par le baron Haussmann à la demande de Napoléon III.

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi créé par Sylvie, auteure du blog Le coin des voyageurs. Le thème du mois proposé par Pauline du blog Petites évasions & Grandes aventures est « Sur le rivage« . J’ai donc choisi les rivages d’un lac parisien, le lac Daumesnil niché au creux du bois de Vincennes.

Un lac, deux îles

Niché dans ce vestige de l’antique forêt de Lutèce connu sous le nom de bois de Vincennes, le lac Daumesnil est le plus grand des quatre lacs artificiels qui agrémentent le bois. Il porte le nom du général Pierre Daumesnil, connu pour avoir défendu le château de Vincennes. C’est sous le second empire que le lac Daumesnil fut creusé. Qui dit lac artificiel, dit réseau hydraulique. Depuis 1974 l’eau qui alimente notre lac provient de la Seine. Avant cette date, elle provenait de la Marne, mais l’ouverture de l’autoroute A4 a changé la donne.
Bien que situé au delà du périph le lac Daumesnil appartient administrativement au quartier du bel air dans le 12ème arrondissement. Le bois de Vincennes fait lui aussi partie intégrante de la capitale et non de la commune de Vincennes dont il est limitrophe.

Au début de son mandat la Maire de Paris proposait d’aménager une partie du lac Daumesnil pour en faire un lieu de baignade publique. Une baignade écologique qui n’aurait d’écolo que le nom. Pour Anne Hidalgo, bétonner le lac et sacrifier une de ses iles un acte écologique. Pour des raisons évidentes d’hygiène, de coût mais surtout pour les conséquences néfastes et désastreuses sur la biodiversité, son projet est (sans vilain jeux de mot) tombé à l’eau. Et c’est tant mieux!
Restons sur la terre ferme et laissons la baignade à la faune qui le peuple, aux créatures qui y vivent dans environnement de toute beauté mais si fragile.

Le lac Daumesnil se découvre à travers ses deux îles. L’île de Reuilly et l’île de Bercy, toutes deux conçues selon des paysages inspirés des jardins à l’anglaise.

L’île de Reuilly fait la transissions entre le lac et sa voisine l’île de Bercy. Pour y accéder on emprunte un pont passerelle. Créée de toutes pièces elle aussi comme le lac elle abrite une grotte et une cascade tout aussi artificielle. Le kiosque en surplomb de la grotte fait partie intégrante du décors. Il apporte cette ambiance romantique idéale et si bien assortie à l’ensemble. Et chose fabuleuse, le lieu est bien plus propre qu’il y a quelques années (pourvu qua ça dure). On remarque également une communauté importante de bernaches de Canada. Cette oie n’est pas farouche et vient facilement s’installer près de nous. Il n’est pas rare de voir des personnes « faire bronzette » entourées de bernaches. A l’ouest de l’île se trouve le Chalet des îles Daumesnil, un restaurant chic et simple à la fois, installé dans chalet suisse acheté par la mairie de Paris pour l’exposition universelle de 1867.

.

Un autre pont donne l’accès à l’île de Bercy plus petite et uniquement piétonne contrairement à la première où on peut circuler à vélo. L’île de Bercy n’est pas accessible par les rives du lac. Il faut donc passer par l’île de Reuilly pour y accéder ou en barque par le lac. Son environnement est paisible, il offre le calme et le repos tant rechercher des Parisiens mais aussi des touristes.

.

L’incontournable balade en barque

Prendre les rames ou simplement les voir passer, les barques restent l’activité incontournable à égalité avec la farniente, à faire au lac Daumesnil. La balade durent environ une heure, ce qui donne largement le temps d’améliorer sa technique et de profiter du lac. Le chiens sont les bienvenus et les gallinacés vous croisent sans même vous prêter attention. Chaque barque a son propre petit nom. Quand leur disposition le permet il est possible de choisir sa préférée. Dracula, Titanic, Tarzan, Jules…L’équipe de ces barques est très sympa.

Faune et flore du lac Daumesnil

S’il y a une chose n’est pas artificielle sur le site du lac Daumesnil c’est bien sa faune et sa flore. Près de 80 espèces différentes d’arbres rien que sur les l’îles de Bercy de Reuilly. Un magnifique platane commun culminant à 45 mètres est visible sur l’île de Bercy. Il s’agit d’un hybride entre platane d’Orient et d’Occident, planté en 1860. Un grand nombre d’arbres remarquables s’épanouissent sur les rives du lac.

.

Les habitant du lac et de ses rives sont plus nombreux qu’on le croit. Il suffit d’observer d’être patient et de lever le nez. Sédentaires ou migrateurs un grand nombre d’oiseaux se plait ici.

A pied, en vélo ou en barque, le lac Daumesnil offre de très belles promenades. L’occasion de quitter un peu la ville et de réellement dépayser. Il partage l’espace du bois de Vincennes avec d’autres sites comme:



Je vous invite à présent à consulter la carte de Pauline. Pauline se décarcasse chaque mois pour nous réaliser une carte qui regroupe les articles des participants au rdv. Bonne balade sur nos rivages et belles vacances à tous.

6 réflexions sur “Balade dépaysante autour du lac Daumesnil

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s