Qui va là? Au Théo théâtre

Quel plaisir de retrouver le Théo théâtre, plaisir décuplé quand la performance sur scène est excellente comme ce fut le cas hier soir avec le seul en scène Qui va là?

Le comédien n’arrive pas, un inconnu en profite pour s’emparer de la scène. Il s’appelle Alexandre, il s’installe et partage son histoire intime. Une confidence bouleversante . Sans maison ni repère, accompagné des cendres de sa mère, ses souvenirs s’emmêlent. Fiction ? Réalité ? 

Le théâtre en appartement

En avril 2020 le spectacle vivant est à l’arrêt. Il faut se réinventer, renouer avec le public et composer dans un contexte sanitaire difficile. La compagnie Ah le Zèbre! choisit Qui va là? une pièce écrite par Emmanuel Darley dans un format de théâtre à domicile permettant un espace de diffusion préservé et une nouvelle approche artistique. Ce spectacle est présenté pour la première fois le 13 juin 2020 chez Odile à La Trinité (06). Très rapidement il est relayé par les médias et rencontre un vif succès avec près de 30 représentations en 5 mois à Nice, Marseille et Paris. Une tournée en Bretagne et à Lyon est programmée mais est annulée fin octobre en raison du deuxième confinement. L’occasion pour la compagnie d’écrire cette adaptation scénique.*

Sur les planches du Théo

C’est donc cette adaptation scénique que nous avons vu hier soir au Théo théâtre. Un seul en scène assuré par Thierry de Pina qui nous submerge d’émotions. Des émotions qui se bousculent et qui se contredisent. Il évoque avec tendresse et nostalgie ses souvenirs d’enfance. Puis laisse place à la colère lorsqu’il pense à son père, à l’amertume quand il pense à sa vie de errance. Une part d’insouciance et de naïveté s’invitent également dans son récit. La performance du comédien est d’une grande justesse. Il nous renvoie face à la réalité de sa vie, de la vie dans un ambiance intime et confidentielle. Il nous émeut et nous faire rire à la fois avec des sujets aussi dramatiques que la mort de sa mère, sa vie de SDF ou encore la prison.

Crédit photo: AF&C -Ulysse Picture

Thierry de Pina

Epidémiologiste de métier, il se découvre une passion pour le théâtre lorsque Yolande
Moreau l’invite à monter sur les planches du Théâtre National du Rond-Point dans son spectacle Sale affaire du sexe et du crime. Il cède alors son affaire et commence sa formation de comédien à Nice et Paris durant plusieurs années avant de créer sa société de production de spectacle vivant en 2015 qui deviendra la compagnie Ah le Zèbre ! dans sa forme associative https://www.ahlezebre.fr

Qui va là?
les jeudis et vendredis à 19h30
au Théo théâtre
D'après Emmanuel Darley
avec Thierry de Pina
mis en scène: Collectif Ah le Zèbre !
Attachée de presse: Dominique Lhotte.

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s