5 musées insolites à voir à Paris

Cet article participe au thème du mois #EnFranceAussi qui est « musée ». Thème que je suis ravie d’orchestrer ce mois-ci.
En France Aussi c’est ce rendez-vous mensuel que lon ne présente (presque) plus. Sur une idée originale de Sylvie du blog Le coin du voyageur. Les membres de ce collectif de blogueurs voyage partagent leurs découvertes et leur amour pour ce beau pays: la France.

Voici donc une petite liste non exhaustive de musées insolites à voir à Paris. Il y en a pour tout le monde et pour tous les gouts.

Le Musée des arts forains-Un passionné nous ouvre les portes de son monde merveilleux

Un lieu féerique et magique où l’on a le droit de toucher presque à tout. Un musée avec des attractions venues tout droit de la belle époque qui fonctionnent réellement. Le musée des Arts forains c’est un lieu hors du temps.Ce musée est avant tout l’histoire d’un collectionneur passionné d’antiquités, d’objets d’art et de fête foraine.
Tout jeune  Jean-Paul Favand fait partie d’une troupe de théâtre. Il collectionne également ces drôles d’objets qui appartiennent au monde du spectacle, de la foire et de l’art. Il les fait revivre et nous emmène à la Fête Foraine. Après un travail titanesque de recherches, de collections, et de restaurations, le Musée des Arts Forains qui abrite le Théâtre du Merveilleux et les Salons Vénitiens. voit le jour.

Allez-y durant les fêtes de fin d’année pour un moment féerique.

Musée des Arts forains
53 AV. DES TERROIRS DE FRANCE — 75012 PARIS
Métro Cour St Emilion

+33 (0)1 43 40 16 22
infos@pavillons-de-bercy.com

Visite uniquement sur réservation.
Pas de visite libre

Le Musée de la préfecture de police-Un chapitre de l’Histoire de France

« Sur les instances de Colbert, et en raison de l’insécurité qui régnait à Paris, Louis XIV crée en 1667 par dédoublement des fonctions du Lieutenant civil, la charge de Lieutenant de Police. Celui-ci va devenir en 1669, Lieutenant Général de Police. Il aura en charge la santé publique, la surveillance des marchés et des tavernes, l’application de la réglementation sur les marchandises, le contrôle des poids et mesures, la poursuite des écrits clandestins et la chasse à la mendicité. Il jugera certains flagrants délits. En deux mots, il aura du boulot.

Le musée de la préfecture de police voulu  en 1909 par Louis Lépine s’articule autour des trois grandes périodes de la police parisienne, de 1667 à 1945: l’ancien régime, la période de la Révolution et de 1800 à nos jours.
Manuscrits, potraits, objets, et photos parlent et nous racontent ces histoires de crimes, d’enquêtes et de faits divers devenus célèbres voir légendaires pour certains. On découvre l’évolution de la police et de ses méthodes.

Gabriel Nicolas de la Reynie est le premier lieutenant de police. Ses grandes fonctions sont la tranquillité et la sécurité dans les rues de la capitale. C’est sous la Terreur que la première carte d’identité voit le jour. Son nom à l’époque «La carte de sûreté ». Des années plus tard en 1800 est « née » la Préfecture de Police. Ce musée de la Police est une véritable mine d’or. On fait connaissance avec les grandes figures du banditisme, comme « La bande à Bonnot »
Bonnot qui avant d’être le chef des truands était un très bon mécanicien. Pour ses méfaits il utilisait les véhicules dont il connaissait très bien la mécanique, alors que les policiers étaient encore à cheval ou en vélo. Il leur filait entre les doigts avec une grande facilité. Le braquage de la Société Générale fut le premier réalisé en voiture. Lors de son séjour à Londres, Bonnot aurait été le chauffeur de Sir Arthur Conan Doyle.
Tout un pan de mur du musée est consacré à «La Cour des Miracles » En réalité il y en avaient plusieurs.
La reconstitution de l’atelier d’Alphonse Bertillon est fabuleuse. Criminologue, Bertillon a créé en 1870 un laboratoire dont la fonction fut l’identification criminelle. Il invente l’anthropométrie judiciaire (technique d’identification à partir de photos face et profil et de mesures). Ce système appelé aussi « Bertillonnage » remplace le précédent, interdit parce que barbare. Il consistait à marquer au fer rouge les criminels.
Ce musée est vraiment intéressant, il nous donne non seulement l’occasion de matérialiser certains faits divers légendaires comme l’affaire Ravaillac ou Landru mais permet de voir le policier sous un autre angle. Les policiers justement partagent avec beaucoup de plaisir l’histoire de leur profession surtout avec les enfants.

https://www.parisinfo.com/musee-monument-paris/71398/Musee-de-la-Prefecture-de-police

Musée de la Préfecture de police
Hôtel de police - 4 rue de la Montagne Sainte-Geneviève - 75005 Paris
Quartier Latin - 5e Arrondissement

Le Musée Edith Piaf-La Môme nous reçoit dans un petit appartement du 11ème

Ses petites robes noires, des photos de l’artiste et des lettres qu’elle a écrites, les gants de boxe de Cerdan, sa robe de chambre, son gros nounours, des meubles, ses disques d’or..…
Rendez-vous pris, nous nous rendons dans ce tout petit appartement qui abrite les souvenir de la Môme.
Dès l’entrée on l’entend, elle chante. Spécialement pour nous.
Edith t’es là ? 
La visite est libre. On s’aventure timidement entre les objets qui ont appartenu à la Môme. La personne qui nous ouvre la porte nous laisse découvrir à notre rythme tout en se tenant à prêt à nous raconter un petite histoire, une anecdote. .
Comme ce gros nounours un peu usé mais toujours là, installé sur le fauteuil. Edith Piaf désirait quelque chose de chaleureux, de doux. Son mari Théo Sarapo lui a donc offert cette peluche qui était aussi grande qu’elle. Il y a cette robe à rayures beige assortie a cette veste en fourrure écrue.
Tiens Edith Piaf ne portait pas que des petites robes noires ? Cette tenue très élégante au ton beige était portée à l’ambassade de France à New-York à l’occasion de la réception donnée en l’honneur de Cerdan lorsqu’il a décroché le titre de champion de monde.  A côté de la tenue en question une photo des amoureux qui immortalise ce moment. Nous avons visité ce petite musée il y a des années. Nos fils étaient très jeunes. Je ne sais pas comment l’expliquer mais ce lieu est impressionnant, nous étions tous très intimidés
Les mômes, les nôtres n’ont pas bronché, pourtant Jules aurait bien voulu essayer les gants de boxe de Cerdan pour mettre une droite à son frère.
Cet endroit est chargé de souvenirs et d’émotions. On ne reste pas insensible, l’accueil y est pour beaucoup. Il y avait quelques moments de silence avec pour seul bruit de fond ‘Milord’.
Une belle visite qui est gratuite. Vous êtes discrètement invités à donner quelques pièces dans une coupelle mais rien n’est obligatoire.

Pour y aller, un seul impératif, prendre rendez-vous par téléphone au 01.43.55.52.72 

Musée Edith Piaf Musée gratuit
5 rue Crespin du Gast
75011 Paris

Métro - Ménilmontant
Tel. +33 (0) 1 43 55 52 72

Musée d’Orsay

Ce musée abrite la plus grande collection d’œuvres impressionnistes et post impressionnistes.  Monet, Van Gogh, Gauguin, Manet, Cézanne, Picasso …ils sont tous là! Nous savons tous qu’avant d’être un musée, Orsay était une gare. Mais avant cela, bien avant, sur ce site vivait Margot, Marguerite de Valois. La célèbre reine Margot. Le musée se trouve à l’emplacement de son jardin. A la mort de Marguerite, ce domaine fut découpé et vendus en lots: bâtiment, hôtels particuliers, et… gare. Mais avant d’être une gare, ce bâtiment était le Palais d’Orsay qui fut incendié pendant la Commune.

La gare fut inaugurée le 14 juillet 1900 à l’occasion de l’exposition universelle. Auparavant  le terrain avait été cédé par l’Etat à la compagnie des Chemins de fer d’Orléans. L’année 1939 annonce le début de la fin pour la gare. Elle ne servait plus qu’à l’expédition des colis destinés aux prisonniers de guerre pour ensuite devenir à la Libération leur centre accueil.
Au lieu d’être démolie et remplacée par un grand hôtel comme il en a été question, la gare d’Orsay fut classée monument historique. Aujourd’hui, nous profitons de ce magnifique musée parisien.

Musée d'Orsay
Esplanade Valéry Giscard d'Estaing
75007 Paris

Les Caves du Louvre-Visite royale

Ce lieu avec sa façade datée du 17ème siècle est classé monument historique. Chargé d’histoire puisqu’à l’origine il s’agissait des caves construites au XVIIIe siècle par Trudon le sommelier de Louis XV. Des caves voûtées de toutes beauté réaménagées avec talent. Ici tout est élégance et raffinement mais pas guindé pour un sou. Bien au contraire nous sommes chaleureusement accueillis par des passionnés qui ont à cœur de nous transmettre l’histoire de ce qui fait partie intégrante du patrimoine français, le vin.

Des espaces somptueux aux fonctions différentes s’offrent aux visiteurs qui verront leurs différents sens sollicités: le chai pour déambuler parmi les barriques de chêne, la salle de dégustation tout en raffinement et intimité, la salle des terroirs pour en apprendre davantage sur le rôle du sol dans la création du vin, la salle des arômes qui est de toute beauté, le laboratoire avec sa magnifique table en feuille de pierre, la salle de mise en bouteille et là, attention cire chaude, la salle des étiquettes dont certaines d’une valeur inestimable, enfin le bar pour finir sa visite en beauté.
Lors d’un atelier d’assemblage, les Caves du Louvre vous offrent la possibilité  de créer votre propre vin. Une visite libre est également possible. Libre de déambuler et de visiter à votre rythme et à votre convenance les caves de Louis XV. Il vous suffit de télécharger l’application « Wine in Paris » 

Les Caves du Louvre
52 rue de l’arbre sec – 75001 Paris
Métro : Ligne 1 : Arrêt Louvre Rivoli
RER A & B: Arrêt Châtelet-les Halles

Retrouvez les participations des copains sur la carte ci-dessous signée de Pauline.

13 réflexions sur “5 musées insolites à voir à Paris

Tu veux mettre ton grain d'sel ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s