Quand j’serai grand je serai…

A la maison la question se pose de plus en plus, avec plus de précision, plus de « sérieux ». Je ne dis pas qu’à cinq ans on n’est pas sérieux quand on projette d’être maîtresse ou Dark Vador, mais quand l’école s’en mêle et commence à distribuer des fiches d’orientation à remplir, ça prend une autre tournure. C’est que, ça met un peu la pression toute … Continuer de lire Quand j’serai grand je serai…